Home Politique Côte d’Ivoire : Pourquoi Ouattara transfère momentanément les prérogatives du Sénat à...

Côte d’Ivoire : Pourquoi Ouattara transfère momentanément les prérogatives du Sénat à l’Assemblée Nationale

Soro et Ahoussou en 2012 à Abidjan et le document signé d’Alassane Ouattara (ph2)

Côte d'Ivoire : Pourquoi Ouattara transfère momentanément les prérogatives du Sénat à l'Assemblée Nationale

– Mercredi 19 septembre 2018 – Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a décidé de transférer momentanément les prérogatives du Sénat, dirigé par Ahoussou Jeannot Kouadio à l’Assemblée Nationale, présidée par Guillaume Soro.

Dans un document dont s’est procuré copie, le chef de l’exécutif soutient que le Sénat installé en avril 2018, n’est pas encore totalement fonctionnel dans la mesure où il n’est pas pourvu des organes tels que le Bureau et les Commissions Techniques permanentes.

Lire aussi:   Hamed Bakayoko : « Notre territoire fait l’objet de pression »

En outre, les modifications de certains articles de son règlement recommandées par le Conseil constitutionnel n’ont pas été prises en compte.

En pareille circonstance, la loi fondamentale du pays, en ces articles 181 et 182, prévoit que les attributions du parlement sont exercées par l’Assemblée Nationale.

Ainsi, en attendait la mise en place définitive du Senat, les lois adoptées par l’Assemblée Nationale seront promulguées, publiées au journal officiel de la République et exécutées comme loi de l’Etat.

Lire aussi:   Man / Côte-d’Ivoire: Après le choix de Amadou Gon, Mabri, la capitulation, ses partisans déçus

Il faut rappeler que, le pays est toujours en attente des 33 Sénateurs qu’ils restent à nommer après le l’élection des 66 le 24 mars 2018.

Le Sénat est la chambre haute du Parlement ivoirien avec la Troisième République en 2016. Il assure la représentation des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire. Deux tiers des 99 sénateurs sont élus au suffrage universel indirect.

Le tiers restant est désigné par le président parmi les Ivoiriens reconnus pour leur expertise et compétence dans les domaines politique, administratif, économique, scientifique, culturel, sportif, professionnel et social. Le mandat des sénateurs est de cinq ans.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le gouvernement annonce un Recensement général de la population et de l'habitat en 2019 après l'échec de celui de 2014

Le rôle du Sénat est de relire les textes de loi adoptés en première lecture par le Parlement, avant leur promulgation.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here