HomePolitiqueCôte d’Ivoire: Pour avoir soi-disant attaqué Kandia, le RDR se réserve le...

Côte d’Ivoire: Pour avoir soi-disant attaqué Kandia, le RDR se réserve le droit de poursuivre deux proches de Soro devant les tribunaux

Moussa Touré

– Mercredi 27 Juin 2018 – Après un moment d’accalmie, les frictions entre les proches de Guillaume Soro et la direction du RDR reprennent et le « clan au pouvoir » est à nouveau en résistance face à la poussée Soroïste.

En témoigne ce nouvel épisode. Suite à un entretien récemment accordé à un média (jeune afrique le 17 juin, ndlr), la ministre de l’éducation nationale a affirmé que, « l’actuel président de l’Assemblée nationale doit ce qu’il est aujourd’hui au chef de l’Etat, Alassane Ouattara. »

« Personne n’a mis une arme sur la tempe de Guillaume Soro en lui disant : « Il faut que tu sois membre du RDR ». Il est là de son plein gré, et si un jour il ne veut plus y être militant, il partira », a-t-elle poursuivi.

Le RDR dénonce à travers un communiqué les réaction de deux proches de l’ancien premier ministre, à savoir Moussa Touré et Franklin Nyamsi.

Dans une déclaration dont s’est procuré une copie ce mercredi, la direction du RDR fait mention d’injures et d’attaques à l’encontre de l’ancienne handballeuse devenue ministre.
Injures et attaques que nous n’avons néanmoins été en mesure de trouver trace et qui n’ont pas été rapportées par la direction du RDR. A l’en croire, ces bien mystérieuses réactions auraient entrainé une vive réaction de certains militants du parti d’Alassane Ouattara.
« MM. Touré Moussa et Franklin Nyamsi, ont proféré des injures et des attaques à l’encontre de Madame la Secrétaire Générale du parti. Ces injures ont entrainé une vive réaction de certains militants du RDR pour dénoncer ces attaques contre leur Secrétaire Générale. » relève t’on.

« Rien dans cette interview de Madame Kandia CAMARA ne peut justifier ces attaques et injures à l’endroit d’une Dame, mère de famille, membre du Gouvernement et, de surcroit, Secrétaire Générale du parti. Au demeurant, les auteurs de ces agressions, pour exprimer leur désaccord, avaient le loisir de porter la contradiction à Madame la Secrétaire Générale, en s’inscrivant, arguments à l’appui, dans un débat d’idées, plus honorable et plus fécond », indique le porte-parole du parti, avant de condamner et annoncer des possibles poursuites contre Moussa Touré et Franklin Nyamsi.

Lire aussi:   Nouveau découpage électoral : Le nombre de députés va-t-il augmenter ?

« Au regard de la gravité des faits, la Direction du Rassemblement Des Républicains condamne avec la dernière énergie ces attaques et injures inadmissibles qui visent la Secrétaire Générale. La Direction du RDR se réserve le droit de saisir la justice pour outrages à l’égard de la Secrétaire Générale », annonce le RDR.

Avant de savoir si la direction ira jusqu’à les poursuivre, ce qui étonnerait un grand nombre d’observateurs au delà du fait de réactions non rapportées, la direction du parti de la case verte invite l’ensemble les militants à la retenue et à ne pas céder à la provocation.

Lire aussi:   Affaire des disparus du Novotel- Larmes, aveu et dénis des accusés

La bataille entre les pro-Soro et la direction du RDR pourrait être loin de prendre de fin et laisser présager une rude bataille en vue de la présidentielle de 2020 pour laquelle Soro apparait à ce jour, comme l’un des plus serieux candidats à la succession d’Alassane Ouattara qui, pour sa part, pourrait ou pas se représenter.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Quelques jours après leur 5è conclave, une manifestation du Raci interdite au nord