Home Politique Côte d’Ivoire: Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher à la Constitution »,...

Côte d’Ivoire: Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher à la Constitution », selon Bictogo

Côte d’Ivoire: Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher à la Constitution », selon Bictogo
Côte d’Ivoire: Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher à la Constitution », selon Bictogo

Côte d’Ivoire: Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher à la Constitution », selon Bictogo

Edwige FIENDE

Le président ivoirien Alassane Ouattara « n’a pas dit qu’il va toucher la Constitution », a réagi jeudi le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir), Adama Bictogo, aux propos du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié.

« L’histoire peut voler au secours du président Bédié, à un moment donné de l’histoire de notre pays, il a eu à toucher la Constitution et a visé un individu. Pour l’heure le président Alassane Ouattara n’a pas dit qu’il va toucher la Constitution », a réagi M. Bictogo, face à la presse après une réunion du RHDP.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le maire de Logoualé veut relever le défi de la bonne gouvernance locale

Dans une interview, mardi, sur France 24, M.Bédié avait estimé qu’une éventuelle modification de la Constitution évoquée le 06 août par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, « serait contraire » au texte.

« Je crains que ce soit un problème grave pour la stabilité du pays, ce changement, ce tripatouillage de la Constitution serait contraire à la Constitution elle-même puisqu’elle a été votée, il n’y a pas longtemps », avait affirmé Henri Konan Bédié.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : le gouvernement demande aux fonctionnaires de "reprendre le service" et annonce une nouvelle rencontre

Le 06 août, M. Ouattara avait indiqué qu’ »il y aura des modifications dans la Constitution parce qu’il y a des petites choses qui méritent d’être adaptées ».

« Nous avons une constitution depuis 2016, nous l’avons pratiqué, il est clair qu’il y a des choses qu’il faut modifier », a ajouté le chef de l’Etat, précisant que ce n’est pas pour « recaler des candidats » à la présidentielle.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source: Connexion ivoirienne

Commentaires Facebook