Home Politique Côte-d’Ivoire: “Nous n’avons pas encore tiré les leçons de notre douleur”, affirme...

Côte-d’Ivoire: “Nous n’avons pas encore tiré les leçons de notre douleur”, affirme Blé Goudé

Côte-d’Ivoire: “Nous n’avons pas encore tiré les leçons de notre douleur”, affirme Blé Goudé
Côte-d’Ivoire: “Nous n’avons pas encore tiré les leçons de notre douleur”, affirme Blé Goudé

Le Mouvement national Charles Blé Goudé (MNCBG) a tenu dimanche à Yopougon, une assemblée générale de ses coordinations d’Abidjan. Occasion pour leur parrain, Charles Blé Goudé de s’adresser à ses filleuls et au-delà aux Ivoiriens depuis sa position aux Pays-Bas.

A l’appel du vice-président de cette organisation, Lazare Kissy, le président étant encore en exil, les partisans de l’ex-prisonnier de La Haye ont fait le plein de l’espace Mont Zattro pour témoigner au leader de la galaxie patriotique, leur soutien après les difficiles épreuves que furent celles du procès. Charles Blé Goudé était enthousiaste de s’adresser par téléphone à ces dizaines de jeunes mobilisés pour l’occasion. Il a aligné proverbes sur proverbes pour dépeindre la situation sociopolitique de son pays.

On retiendra pour l’essentiel que l’ancien chef des jeunes patriotes, président-fondateur du Cojep, son parti politique, n’est pas d’avis que l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 puisse garantir la paix. C’est justement la raison pour laquelle, il donne rendez-vous à tout le monde le 3 octobre prochain au stade d’Anono pour se prononcer officiellement sur le report qu’il sollicite. En attendant, il a donné quelques bribes de son message dimanche. « Nous n’avons pas encore tiré les leçons de notre douleur avec ce que j’entends, avec ce que je vois… Je suis pour le report des élections. Il y en a qui disent que la Côte d’Ivoire est stable mais il ne faut pas confondre silence et stabilité. Notre pays n’a pas besoin de ce que, celui qui a les moyens militaires renverse celui qui est là. Il faut discuter », a déclaré Blé Goudé. Lequel a passé en dérision la décision du conseil constitutionnel ayant établi la liste des candidats au scrutin du 31 octobre. Pour lui, c’est comme si, une équipe défiait le Psg et le jour du match, elle attache Neymar, Mbapé pour pouvoir gagner et proclamer par la suite qu’elle est forte.

Lire aussi:   Référendum sur la constitution message á la nation de S.E.M Alassane Ouattara, Président de la république de Côte D’ivoire

Pour finir, CBG a appelé ses jeunes à ne pas désespérer de la Côte d’Ivoire et à croire en l’avenir prometteur qui se dessine après l’impasse actuelle qu’il a qualifiée de récréation. Il a dit fonder son espoir sur son propre cas. Lui qui a été voué aux gémonies et qui malgré les obstacles et l’ostracisme est sorti victorieux de son procès. Là où, dit-il avec émotion, Charles Taylor a été condamné à 50 ans de prison, là où Slobodan Milosevic est mort. « La prison s’est ouverte. Le ciel va s’ouvrira et on ira chez nous », a-t-il terminé sur une note d’optimisme.

Lire aussi:   Gbagbo et Blé Goudé libres ne signifie pas « la victoire d’un clan sur un autre », selon Dr Saraka Patrice (Cojep)

Notons qu’au menu de cette activité, une conférence a été dite par le professeur Firmin Krékré sur le thème : « Les assises nationales, un référentiel pour une paix durable en Afrique, cas de la Côte d’Ivoire ». Cet historique du Fpi a fait le tour d’horizon des expériences des conférences nationales en Afrique et montré comment elles ont pu être le socle de la démocratie dans des pays comme le Bénin.

Lire aussi:   L’Unafesci appelle le gouvernement de Gon à lever les restrictions contre Gbagbo et Blé Goudé

Source: Connexion ivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here