HomePolitiqueCôte d’Ivoire/ Me Jean Balan (avocat français): » la France a fait...

Côte d’Ivoire/ Me Jean Balan (avocat français): » la France a fait un coup d’État le 11 avril 2011″

Côte d’Ivoire/ Me Jean Balan (avocat français): » la France a fait un coup d’État le 11 avril 2011″
Côte d’Ivoire/ Me Jean Balan (avocat français): » la France a fait un coup d’État le 11 avril 2011″

L’avocat des parties civiles dans l’affaire du bombardement du camp français en 2004 à Bouaké, est d’avis avec les partisans de Laurent Gbagbo qui affirment que c’est la France qui a fait évincer leur champion du pouvoir le 11 avril 2011.

Pour l’avocat Me Jean Balan, il ne fait l’ombre d’aucun doute: c’est la France qui a finalisé le coup d’État du 11 avril 2011 qui a éjecté Laurent Gbagbo du pouvoir. Pour affirmer cela, Me Jean Balan a fait un parallèle avec les évènements de novembre 2004, point d’orgue des tensions franco-ivoiriennes de l’époque.

Lire aussi:   Arrestation d'Affi : une journaliste française "tacle" Ouattara en lui rappelant ses anciens propos

« J’ai toujours soutenu que malgré une situation tendue la colonne Destremau n’a pas pu se tromper de chemin. Je l’ai expliqué en long en large et à travers dans mon livre et donc je reviens pas là-dessus. Je peux accepter à l’extrême rigueur que l’intention était pas de capturer Gbagbo à ce moment-là, mais de lui donner un avertissement de la force armée de la France. Mais pas une erreur de parcours », a soutenu Me Jean Balan, le 19 avril 2021.

Lire aussi:   France/Séparatisme : Marine Le Pen Appelle à La Guerre Contre L'Islam !
Côte d'Ivoire/ Me Jean Balan (avocat français):" la France a fait un coup d’État le 11 avril 2011"
Me Jean Balan accuse la France dans la chute de Gbagbo

Jean Balan va déclarer, ensuite, de façon péremptoire: « On m’a suffisamment bassiné pendant l’instruction que c’est pas l’habitude de L’armée française de faire des coups d’état. Dans certains articles de presse également. Soit. Sauf qu’elle l’a fait en 2011 ».

Une accusation directe sur un fait d’histoire qui continue de diviser la classe politique ivoirienne. Si le camp Ouattara se réjouit de cette intervention française, le camp de Laurent Gbagbo et ses partisans continuent de crier au coup d’État de la France pour déloger Gbagbo.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un ancien ministre de Gbagbo décoré par le pouvoir