Home Politique Côte d’Ivoire : Malgré l’injonction de sa tutelle, Soul To Soul toujours...

Côte d’Ivoire : Malgré l’injonction de sa tutelle, Soul To Soul toujours derrière Soro, est-il prêt à renoncer à son salaire?

Soul To Soul et Soro mercredi à Katiola

– Vendredi 17 Mai 2019 – Dans une note en date du 13 mars 2019, la Direction des Ressources Humaines du Ministère des Affaires Etrangères exhortait Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, ex chef de protocole de Guillaume Soro à l’Assemblée Nationale à se mettre à la disposition de la tutelle.

Le document signé par le secrétaire général dudit ministère, l’Ambassadeur Daouda Diabaté, ne révélait néanmois les raisons de la convocation du ministre plénipotentiaire, 1er échelon avec matricule (Mle 345 588 H).

Lire aussi:   Politique: Le PIT fait son entrée au RHDP

Au constat l’ancien détenu dans l’affaire de la cache d’arme à Bouaké est vue en compagnie de l’ex chef du parlement dans ses tournées dans le nord du pays à l’image de mercredi à Katiola.

Selon nos informations, ce dernier interpellé par certains sur ce sujet, affirmerait qu’il s’inspire et agit à l’image des fidèles de Ouattara quand, hier, leur mentor était dans l’opposition. Défiant à leur image l’Etat, « Soul » se dirait prêt à se sacrifier en renoncant à son salaire pour le Président du comité politique.

Pour rappel, après la convocation de Soul To Soul par le ministère des affaires étrangères, Guillaume Soro a crié à une séparation avec son frère.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le contenu de la rencontre entre Guikahué et Bédié à Paris

« Eeh pourquoi séparer deux frères? », interroge le député de Ferkessédougou, avant de poursuivre. « Même Gbagbo ne nous a pas séparé. Soul tu peux partir… Ne regarde pas ma situation … Dieu nous réunira un jour », indiquait l’homme pour qui les ambitions présidentielles en 2020 ne se cachent plus.

Reste désormais à savoir les raisons de la convocation de Soul To Soul par sa hiérarchie. A-t-il répondu à la Note ?

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Après la défaite en amical contre l'Ouganda (0-1) , Kodjia « Cette défaite va nous permettre de nous remettre en question »

Sinon pour ce qui est dans le fonctionnement de l’administration publique ivoirienne, après avoir servi au nom d’une institution, ou autres postes, le concerné se met à la disposition de son ministère en vue d’une nouvelle affectation.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook