Home Politique Côte d’Ivoire : Les victimes de Guillaume Soro, une association de Kader...

Côte d’Ivoire : Les victimes de Guillaume Soro, une association de Kader Doumbia opposée à la candidature du député de Ferké en 2020

Kader Doumbia et le communiqué (Ph KOACI)

Côte d'Ivoire : Les victimes de Guillaume Soro, une association de Kader Doumbia opposée à la candidature du député de Ferké en 2020

– Jeudi 13 Juin 2019 – Les Victimes de Guillaume Soro (VGS), une association dirigée par Kader Doumbia est opposée à la candidature de Guillaume Soro, président du comité politique (PCP) pour l’élection présidentielle de 2020.

Kader Doumbia et son association qui pourrait avoir été mise soudainement sur pied par des acteurs du pouvoir actuel dans une logique de combat contre Soro dans le jeu politique local en vue de 2020, considèrent que Guillaume Soro est l’un des bourreaux de la République et de l’unité nationale.

Lire aussi:   Simone Gbagbo a été privée de soins "pendant ces 11 derniers mois" selon ses médecins

Alors que Guillaume Soro fait actuellement l’objet de manœuvres ivoiriennes pour lui barrer la route de la présidence de l’APF, dans un communiqué transmis hier à , le président des « victimes de Guillaume Soro », précise qu’il fera une sortie officielle pour exposer les motivations de son initiative.

Kader Doumbia dans son communiqué a fait remarquer que son association regroupe les victimes et parents de victimes des différents assassinats et tortures sous la rébellion armée dirigée par Monsieur Soro Kigbafori Guillaume, de 2002 à 2011 en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Ministère des Affaires étrangères, Amon Tanoh s'engage à améliorer les conditions de travail et le profil de carrière des femmes non diplomates

Née depuis le 27 Mai 2019 dernier, l’association de Kader Doumbia a pour objectifs de « recenser toutes les victimes et familles de victimes liées aux différentes tortures et crimes perpétrés sous la rébellion armée dirigée par Monsieur Soro Kigbafori Guillaume ; organiser les victimes et les familles dans leur démarche pour connaître la vérité́ pour que justice leurs soit rendue et organiser une tournée nationale avec des témoins pour éviter une tyrannie à la Côte d’Ivoire ».

Lire aussi:   COMMUNIQUE DES AVOCATS DE MONSIEUR GUILLAUME KIGBAFORI SORO Paris, le 4 juillet 2019

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook