Home Politique Côte d’Ivoire: « Les dessous des injures d’Ahoussou contre Bédié et le PDCI »

Côte d’Ivoire: « Les dessous des injures d’Ahoussou contre Bédié et le PDCI »

Côte d'Ivoire: ''Les dessous des injures d’Ahoussou contre Bédié et le PDCI''
Côte d'Ivoire: ''Les dessous des injures d’Ahoussou contre Bédié et le PDCI''

Il y a peu le président du Sénat, membre du Conseil politique du RHDP, Jeannot Ahoussou-Kouadio, a fait une sortie dans son village Raviart et a tenu un discours des plus inopportuns, surtout en ces instants où le président du RHDP, Alassane Ouattara, lui-même au nom de qui tous les lieutenants disent parler, est dans une phase de main tendue à l’opposition pour un dialogue en vue de la réconciliation.

On peut comprendre qu’absent du pays en novembre dernier, pour cause de maladie, Ahoussou ne soit pas au courant que le chef de l’Etat avait demandé à rencontrer le président Bédié et le président du PDCI-RDA a accepté cette rencontre qui a eu lieu le 11 novembre, soit seulement trois (3) jours après la levée du blocus militaire autour de sa résidence. Oui, il faut peut-être rappeler au sénateur Ahoussou qu’en août 2020, le président Ouattara a déclaré sa candidature à la présidentielle, envers et contre tout.

Il faut lui rappeler que des Ivoiriens qui voient en cela le viol de la Constitution interdisant un troisième mandat ont entrepris de manifester contre le troisième mandat. Il faut rappeler au parlementaire Ahoussou que les manifestations ont été réprimées, des manifestants dont des représentants de la société civile ont été jetés en prison. Il faut rappeler à l’ex-avocat du PDCI-RDA que le président Bédié, à la tête de l’opposition, avait demandé le respect des textes et surtout des conditions démocratiques d’une élection transparente et ouverte.

Il faut rappeler à l’ex vice-président du PDCI-RDA que cette élection présidentielle a connu des atrocités, que dans le feu des manifestations, des gens ont été tués, on a même joué au football avec la tête d’un manifestant à Daoukro. Il faut rappeler à celui qui voulait être l’intermédiaire entre Ouattara et Bédié que le président du PDCI-RDA a été mis sous blocus dans sa résidence de Cocody pendant plus d’une semaine, sans nourriture ni communication…

Lire aussi:   Déclaration des animateurs des structures du PDCI-RDA de yopougon relative au choix des candidats RHDP à yopougon

Campagne hors saison et sortie inopportune

Quand le président du Sénat dit : « Si je suis parti du Pdci et de chez Bédié, j’ai mes raisons. Car, j’étais l’un des plus grands défenseurs de ce parti. Bédié s’est fait humilier. Car, il a décidé de s’allier à Soro. Si tu as un mauvais compagnon, tu deviendras mauvais aussi. C’est pourquoi, je me suis écarté de Bédié et du Pdci », on ne peut lui en vouloir d’avoir ses raisons. En citoyen libre, c’est son droit le plus absolu d’aller dans le parti qu’il veut.

Mais de là nier à Bédié le droit de se rapprocher d’autres Ivoiriens, il y a un mauvais pas que Jeannot Ahoussou franchit. Soro était-il un mauvais compagnon quand lui-même Ahoussou était dans son sillage depuis le Golf-Hôtel ? Ou alors, pour Ahoussou, on devient mauvais compagnon quand on n’est plus RHDP derrière Ouattara ? Pourquoi quand Soro était président de l’Assemblée Nationale, Ahoussou n’a pas quitté le parlement parce que dirigé par un mauvais compagnon ?

Il dit par ailleurs : « Bédié, à travers le Rhdp, a voulu encore être président. Et, comme il n’a pas eu le soutien du Rhdp, il a quitté ce parti. Je suis allé au Rhdp par conviction ! Merci d’avoir voté pour le Rhdp malgré mon absence ! ». C’est vrai qu’il n’était pas là durant la dernière moitié de 2020 pour voir ce qui s’est passé. C’est vrai aussi que de l’Allemagne, la maladie ne lui a pas permis d’avoir la réalité du terrain. Sinon, Ahoussou saurait que le président Bédié qu’il traite ainsi d’assoiffé de pouvoir  n’a pas pris part au scrutin pour dénoncer les conditions violentes de l’organisation.

Lire aussi:   Retour de Laurent Gbagbo : ce que Georges Aboké, ex Dg de la Rti, demande au président Ouattara

Il est allé au RHDP par conviction mais en même temps il dit être allé derrière Ouattara pour avoir le développement de Raviart. Il ne peut donc cacher que lui qui se targue d’avoir construit des maisons pour les chefs et d’autres infrastructures, il ne les aurait pas construites s’il n’était pas président du Senat. Sa conviction d’être au RHDP, c’est donc être toujours sur un tabouret. Comme il le dit du reste : « Si je ne suivais pas le Rhdp, nous n’aurions eu ici à Raviart. Je suis le président Alassane Ouattara pour le développement de Raviart ! ». Exprimant ainsi, sans peut-être le vouloir, que Ouattara est le président des seuls militants du RHDP. Et partant, tous ceux qui ne votent pas RHDP n’auront pas droit au développement. Logique des tabourets et du chantage.

Rattraper le vent qui avait été vendu

« Je suis Rhdp et je vous invite à venir avec moi ! Soutenez-moi ! Raviart a eu l’eau potable, l’électricité, des salles de classe, etc. grâce au Rhdp ! Allons-y tous au Rhdp et donnons des conseils aux jeunes réticents ! Le Pdci est devenu un parti dépassé, un fétiche ancien ! Le Pdci va se fragmenter davantage bientôt comme le Fpi ! Notre bonheur se trouve au Rhdp ! », soutient-il encore. Ainsi, pour lui, le PDCI-RDA qui bat à plate couture le RHDP dans le Grand Centre est un ancien fétiche dépassé. Mais pourquoi alors vient-il en campagne hors saison ?

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: «Ouattara a pris une décision difficile»

Pourquoi se croit-il obligé de faire du chantage de développement ? Pourquoi se croit-il obligé de s’en prendre à Bédié, si tant est que le PDCI-RDA et Bédié relèvent du passé ? S’il supplie tant à ce que les gens le suivre à suivre le RHDP, c’est parce qu’il est convaincu qu’il n’est pas suivi. Il promet de parcourir à nouveau les 3000 villages du V Baoulé pour une campagne de proximité et convaincre les gens. On le comprend aisément…

Qu’est-ce qui se cache derrière cette verve subite au moment où Ouattara lui-même demande de mettre balle à terre ? Certainement qu’à son retour, il a été tancé par qui on sait d’avoir vendu des vessies quand il disait que le centre était acquis à la cause du RHDP, son nouveau fétiche.

Les résultats des dernières élections législatives ont démontré que Ahoussou et tous ceux qui ont chanté avoir conquis le Grand Centre pour le RHDP ont vendu des illusions au président du RHDP. Et ce serait sans doute pour ce mensonge politique qu’il aurait été tancé. Maintenant qu’il est guéri et qu’il peut aller à nouveau sur le terrain, il n’est pas impossible qu’ordre lui ait été intimé d’aller réaliser ce qu’il disait, à savoir convaincre les gens à suivre le RHDP de Ouattara.

Nouveau Réveil  

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here