HomePolitiqueCôte d’Ivoire: le retour de Gbagbo divise les rois et chefs traditionnels

Côte d’Ivoire: le retour de Gbagbo divise les rois et chefs traditionnels

Côte d'Ivoire: le retour de Gbagbo divise les rois et chefs traditionnels
Côte d'Ivoire: le retour de Gbagbo divise les rois et chefs traditionnels

À l’opposé de ses pairs membres de la chambre des rois et des chefs traditionnels, sa majesté Dagbolo Saye, chef suprême des Koulango, est plutôt favorable à un retour en fanfare de Laurent Gbagbo.

Retour de Gbagbo: Sa majesté Dagbolo Saye sonne la mobilisation du peuple Koulango

Il est plutôt favorable à un retour triomphal de l’ex-président Ivoirien, Laurent Gbagbo, acquitté définitivement par la Cour pénale internationale (CPI ), le 31 mars dernier.

« Sa Majesté Dagbolo Saye 1er (Chef Suprême du Peuple Koulango, peuple propriétaire terrien originel du District du Zanzan), renouvelle sa pleine confiance à tous les acteurs impliqués dans les préparatifs pour un retour paisible, triomphal et retentissant à travers le Monde entier, de son ami le Pdt Laurent Gbagbo », a déclaré le chef suprême des Koulango, Sa majesté Dagbolo Saye, par le canal de son représentant au sein du comité national d’accueil de l’ex-chef d’ Etat ivoirien.

Lire aussi:   Didier Drogba reçoit une importante distinction avant l'élection à la FIF

Il exhorte, à cet effet, tout le peuple Koulango (peuple originaire du nord-est de la Côte d’Ivoire), à se mobiliser pour réserver, à Laurent Gbagbo, le 17 juin prochain, date de son retour, un accueil des plus chaleureux. « Sans exception d’opinion idéologique, philosophique, ethnique, sa Majesté a adressé des messages de sensibilisation et de mobilisation de toutes les populations, à la paix », a fait savoir Dapa Donacien.

Sa majesté Dagbolo Saye appelle les populations de Bondoukou à Bouna, de Sandegué à Nassian, de Tanda à Doropo, de Koun-Fao à Transua, à se rendre massivement le 17 juin prochain à l’aéroport d’ Abidjan.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Des bidons d'huile impropres à la consommation et prêts à être écoulés sur le marché saisis

La sortie de Sa majesté Dagbolo Saye, vient ainsi désavouer Nanan Amon Tanoë et le directoire de la chambre des rois et chefs traditionnels, qui, le 3 juin dernier, ont indiqué qu’ils ne sont pas qualifiés pour participer aux préparatifs de l’accueil de l’ex-président.

La classe politique nationale est partagée sur la question du format de l’accueil à réserver à l’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen à La Haye. Si Alassane Ouattara, le président ivoirien, ne s’est pas encore officiellement prononcé sur le sujet, son parti le RHDP, lui, semble opposé à un retour populaire au pays, du natif de Mama.

Lire aussi:   Liste électorale: une ONG relève des failles