Home Politique Côte-d’Ivoire: « Le débat sur la candidature de Ouattara est clos », selon Bictogo

Côte-d’Ivoire: « Le débat sur la candidature de Ouattara est clos », selon Bictogo

Côte-d’Ivoire: « Le débat sur la candidature de Ouattara est clos », selon Bictogo
Côte-d’Ivoire: « Le débat sur la candidature de Ouattara est clos », selon Bictogo

Le débat sur la candidature du président ivoirien Alassane Ouattara pour un troisième mandat « est clos », a affirmé jeudi à Abidjan le directeur exécutif de son parti, Adama Bictogo, estimant que l’opposition, qui a appelé à des manifestations de protestation, « crie dans le vide » car « seul » le Conseil constitutionnel peut se prononcer sur son éligibilité, face à la presse.

« Pour nous le débat il est clos. Alassane Ouattara est candidat, c’est fini », a dit M. Bictogo, ajoutant que les opposants « crient dans le vide », dans la mesure où « il n’y a que le Conseil constitutionnel seul qui peut décider de l’éligibilité ou pas d’un candidat ».

Lire aussi:   Deux explosions contre le président zimbabwéen et le PM érythréen font plusieurs blessés

Assurant que le parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est « droit dans ses bottes », il a invité l’opposition à « un débat sain et civilisé ».

Depuis l’annonce, le 06 août, de la candidature d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat, les leaders de l’opposition ont exprimé leur vive protestation contre cette décision jugée « inconstitutionnelle » et des manifestations de protestation ont été signalées dans diverses localités.

Lire aussi:   AG des Nations Unies : le couple présidentiel à New-York depuis samedi après Montréal

« Pour l’heure, nous avons demandé de la retenue (…) mais dès lors qu’ils vont s’attaquer à nos sièges et nos militants, nous ne saurons respecter une certaine posture d’attente », a prévenu le directeur exécutif du RHDP, appelant le gouvernement à « prendre ses responsabilités » afin de « faire valoir la loi ».

A l’appel d’une organisation de la société civile, soutenue par des partis d’opposition, les manifestations de protestation contre cette candidature se sont intensifiées ce jour à Abidjan et dans plusieurs localités dont Bonoua (à une cinquantaine de km d’Abidjan), où le commissariat a été incendié et au moins un mort signalé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: FPI, Amani N'Guessan lâche Pascal Affi N'Guessan et donne ses raisons

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) Henri Konan Bédié, a évoqué deux morts dans des heurts mercredi à Daoukro (centre de la Côte d’ivoire) sa ville natale.

Source: Connexion ivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here