HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Le Cerap recommande le report de la présidentielle au...

Côte d’Ivoire : Le Cerap recommande le report de la présidentielle au gouvernement

Côte d’Ivoire : Le Cerap recommande le report de la présidentielle au gouvernement
Côte d’Ivoire : Le Cerap recommande le report de la présidentielle au gouvernement

L’élection présidentielle du 31 octobre 2020 doit être reportée, le Centre de recherche et d’action pour la paix (CERAP) est formel.

« Si les conditions ne peuvent être réunies pour assurer un processus électoral pacifique, le gouvernement devrait envisager des options pour reporter la date de l’élection qui est actuellement prévue pour le 31 octobre 2020 », préconise le rapport d’alerte précoce Côte d’Ivoire édité le 15 septembre 2020, sous la direction de Arsène Brice Bado, vice-président aux études au Cerap.

Lire aussi:   Séminaire gouvernemental : les ministres ivoiriens définissent les priorités de l’année 2018

Pour le Cerap,  » toutes les parties prenantes ne sont pas d’accord sur la date des élections, et compte tenu de tension entre les acteurs politiques et les manifestations violentes pendant cette période préélectorale, un report peut être un moindre mal si on le compare aux problèmes juridiques que cela entrainerait ».

Tout en préconisant le report de la présidentielle, le Cerap suggère également  » l’organisation d’un dialogue politique avec toutes les forces vives de la nation en vue de renforcer la réconciliation avant l’élection ». Le rapport d’alerte précoce sur la Côte d’Ivoire estime que cela  » va permettre aux candidats majeurs d’être à l’élection en privilégiant l’approche politique et le compromis afin de sauvegarder la paix ».

Lire aussi:   Pascal Affi Nguessan, toujours introuvable : l’inquiétude monte, des voix s'élèvent à l'extérieur

A quarante jours de la présidentielle du 31 octobre 2020, la tension est palpable en Côte d’Ivoire. Et ce, suite à l’annonce et à la validation de la candidature d’Alassane Ouattara, à un troisième mandat. Réunis le dimanche 20 septembre 2020, en concertation, les leaders de l’opposition avec à leur tête Henri Konan Bédié président du PDCI, ont appelé les Ivoiriens à  » la désobéissance civile « , afin d’obtenir le respect de la Constitution ivoirienne.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: ADO rentre, livre son message de compassion et annonce la destruction de constructions

Source: afriksoir