HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Le cabinet de la Première dame désavoue la députée...

Côte d’Ivoire : Le cabinet de la Première dame désavoue la députée de Korhogo

Côte d'Ivoire : Le cabinet de la Première dame désavoue la députée de Korhogo
Côte d'Ivoire : Le cabinet de la Première dame désavoue la députée de Korhogo

Le cabinet de la Première dame, Dominique Ouattara vient de balayer du revers de la main le patronage de la fête des mères qui était annoncé pour le samedi 5 juin 2021 à Korhogo, dans la région du Poro par Madjara Tiegbana Coulibaly, députée de ladite ville.

La cérémonie de la fête des mères est prévue pour le samedi 5 juin 2021 à Korhogo, au nord de la Côte d’Ivoire. « Sous le haut patronage de madame la Première dame, Dominique Ouattara, sous le marrainage de madame Harlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, madame Tiegbana dit Madjara Coulibaly, députée de Korhogo, organise la fête des mères à Korhogo, le 5 juin 2021 à partir de 8 heures. Thème : Femmes solidaires, femmes rassemblées autour du développement de Korhogo. Guest star Mawa Traoré avec Yamanmi Dougoutigui, Krimogène D J, Alasco D J, Fortuna le slameur, le groupe Yatchinnin de la Dren de Korhogo (G.Y.D.K) et pleins d’autres artistes ! », peut-on lire sur l’affiche.

Lire aussi:   Voici l’itinéraire de la marche d’Affi le 17 juin

Sur celle-ci, l’on aperçoit Dominique Ouattara aux côtés de la députée de la capitale du Poro. « Je donne un rendez-vous solennel à toutes les populations de la région du Poro ce samedi 05 juin 2021 à l’espace Obali, pour la première édition de la célébration de la fête des mères à Korhogo (…). La cérémonie placée sous le haut patronage de la première dame Dominique Ouattara (…) », a insisté la députée de Korhogo sur sa page Facebook.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Les entretiens du Chef de l’État à Berlin (update 20-11 Horst Köhler et Mario Ohoven)

Mais la réaction du cabinet de la Première dame n’a pas tardé. « La Première Dame, Madame Dominique Ouattara n’est ni de près ni de loin liée à cette activité. Pour toute information complémentaire, appelez au 01…. », a réagi Brahima Coulibaly, directeur de la communication de la Première dame, sur son mur Facebook, le lundi 31 mai 2021. La députée a-t-elle eu l’autorisation du cabinet de Dominique Ouattara ? Qu’est ce qui n’a pas marché ?

Lire aussi:   Le "front du refus" du projet de Constitution annonce une marche de "dignité" jeudi

En tout état de cause, cette publication de Brahima Coulibaly représente un gros désaveu pour Madjara Tiegbana Coulibaly, une cousine du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly dont le père, Coulibaly Tiemoko, fut chef de canton de Korhogo. Notons qu’elle fut désignée candidate aux élections législatives du 6 mars 2021 pour le compte du RHDP à Korhogo commune. En clair selon la publication de Brahima Coulibaly, si cette manifestation doit se tenir, elle ne devrait pas être accompagnée par l’épouse d’Alassane Ouattara.

Karina Fofana