Home Politique Côte d’Ivoire: « La rébellion de Soro a été un hiatus criminel et...

Côte d’Ivoire: « La rébellion de Soro a été un hiatus criminel et dangereux »

Côte d'Ivoire:
Côte d'Ivoire: "La rébellion de Soro a été un hiatus criminel et dangereux"

André Silver Konan s’est prononcé sur la tentative de coup d’état du 19 septembre 2002. Pour le journaliste, 19 septembre 2002 n’était pas et ne sera jamais un acte d’héroïsme. Dans un texte partagé sur sa page Facebook ce dimanche 19 septembre 2021, il a affirmé que la rébellion de Guillaume Soro, compagnie, supporters, financiers y compris, a été un hiatus criminel et malheureux.

Depuis ma position de la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro, je réitère ma posture depuis 19 ans. Le 19 septembre 2002 n’était pas et ne sera jamais un acte d’héroïsme. Ce jour-là, des hommes, mus par une furie mortelle, décidèrent d’écrire leur propre histoire (enrichissement pour certains, entrée dans le milieu politique par la violence, pour d’autres), dans le sang, en exhibant avec malice, des frustrations bien réelles d’une partie de la communauté nationale.

Lire aussi:   Nommé Ministre, Kouadio Konan Bertin (KKB) s'adresse aux Ivoiriens

Au vu des résultats que cela a produit, surtout sur eux-mêmes (surtout), réduits qu’ils sont aujourd’hui, pour nombre d’entre eux, à être victimes de leur propre avatar, des mêmes maux qui les avaient conduits, selon eux, à porter le glaive de la mort, dans le sein de la mère patrie ; je continue d’affirmer, de façon constante, que la rébellion de Guillaume Soro, compagnie, supporters, financiers y compris, a été un hiatus criminel et malheureux dans la marche démocratique déjà chaotique de l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat a pris part à la cérémonie d’ouverture du 29e Sommet ordinaire de l’Union Africaine

Plus jamais de 19 septembre dans ce pays. Un coup d’Etat reste un coup d’Etat, il est condamnable, ma position de principe n’a jamais changé. Une tentative de coup d’Etat, qu’elle se mue en rébellion ou qu’elle ait été matée, ou encore qu’elle ait réussi, reste un coup d’Etat. Dieu nous donne la bonne compréhension !

PS : les années passées, chaque 19 septembre, Alain Lobognon guettait ma position pour chercher à la « déchirer » avec la passion qui le caractérisait et tentait de me descendre en règle (au sens figuré, entendons-nous bien). Je suis curieux de voir si, cette année, il osera défendre son mentor, avec force et arguments, après cette publication, beaucoup d’eau ayant coulé sous le pont.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: la condamnation de Simone Gbagbo à 20 ans de prison est définitive

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here