Home Politique Côte d’Ivoire : « La présidence de Ouattara est une dégringolade, nous...

Côte d’Ivoire : « La présidence de Ouattara est une dégringolade, nous l’appelons à regagner les valeurs républicaines » (Cadre GPS)

Côte d’Ivoire : « La présidence de Ouattara est une dégringolade, nous l’appelons à regagner les valeurs républicaines » (Cadre GPS)
Côte d’Ivoire : « La présidence de Ouattara est une dégringolade, nous l’appelons à regagner les valeurs républicaines » (Cadre GPS)

La Côte d’Ivoire a perdu son Premier ministre, le Vice-président du pays a démissionné et le Président du Senat est hors du pays. Selon Jules Brou, cadre de Cadre de Générations et peuples solidaires (GPS France), cette situation constitue un vide institutionnel. Pour lui, cela est une dégringolade de la présidence d’Alassane Ouattara.

Jules Brou, Porte-parole principal du collectif Ensemble avec Soro 2020 ! (ES 2020 !), a participé à un débat sur les antennes de Africa Radio le jeudi 16 juillet 2020. Pour le pro Soro, la situation que vit la Côte d’Ivoire ne laisse pas indifférente Guillaume Soro, le président de GPS. Cependant, celui-ci reste serein « Nous, GPS sommes sereins quant à la position aujourd’hui qu’occupe la présidence de monsieur Ouattara », dit-il.

Lire aussi:   « Imminence d’un nouveau gouvernement » ce mercredi en Côte-d’Ivoire (presse)

Ajoutant : « Il faut le dire sans faux fuyant, c’est une dégringolade. Le Président de la République est sensé déterminer et conduire la politique de la nation selon l’article 64 de la Constitution ivoirienne. Aujourd’hui, nous constatons un vide institutionnel en Côte d’Ivoire. Il n’y a pas de Premier ministre, paix à son âme, le Vice-président vient de démissionner ». De fait, la Côte d’Ivoire a perdu son Premier ministre. De plus, le Vice-président a démissionné pour convenances personnelles.

Lire aussi:   « L’hostilité a la possibilité constitutionnelle d’un 3e mandat en Côte-d’Ivoire est inopérante au regard de l’état de droit et de la rationalité juridique »

Par ailleurs, le président du Sénat est à l’extérieur du pays contaminé qu’il est au coronavirus. En outre, la présidence du Conseil économique et social reste vaquante depuis le décès du président de l’institution. Pour Jules Brou : « Ces organes indispensables sur lesquels pouvait s’appuyer la présidence de monsieur Ouattara sont aujourd’hui en défaillance. Et les acteurs minoritaires qui se placent dans l’opposition, sont en totale rupture et nous constatons un manque de dialogue politique » déclare-t-il.

Lire aussi:   Selon des députés du Rhdp: «Personne n’est opposé au retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire»

Ainsi, invite-t-il le Président Alassane Ouattara au retour aux valeurs républicaines : « Donc nous GPS, en ces moments tristes pour la Côte d’Ivoire, appelons monsieur Ouattara comme nous le faisons depuis toujours à regagner les valeurs républicaines et à instaurer le dialogue politique en Côte d’Ivoire. Il n’y a pas meilleur moment que les moments de tristesse pour se rendre compte que nous fonçons peut-être dans un mur », dit le cadre de GPS. 

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here