Home Politique Côte d’Ivoire : La jeunesse du RHDP projette une marche pour le...

Côte d’Ivoire : La jeunesse du RHDP projette une marche pour le jeudi 13 août 2020, en même temps que celle de l’opposition

Côte d’Ivoire : La jeunesse du RHDP projette une marche pour le jeudi 13 août 2020, en même temps que celle de l’opposition
Côte d’Ivoire : La jeunesse du RHDP projette une marche pour le jeudi 13 août 2020, en même temps que celle de l’opposition

Le Président national de l’Union des Jeunes du RHDP (UJ-RHDP), Dah Sansan Tilkouété, a animé une conférence de presse le mardi 11 août 2020 à la Rue Lepic Cocody, Abidjan. Il a fait remarquer que la jeunesse du RHDP organisera le jeudi 13 août des manifestations pour « faire éclater » leur «joie » pour la candidature d’Alassane Ouattara.

Le député de Bouna, Dah Sansan Tilkouété, par ailleurs président de la jeunesse du RHDP a indiqué le mardi 11 août au cours d’une conférence de presse que la jeunesse du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) organisera une marche pacifique éclatée le jeudi 13 août 2020 sur toute l’étendue du territoire pour soutenir la candidature du Président Alassane Ouattara.

Selon le président des jeunes du RHDP, coalition au pouvoir, « si l’opposition pense à un Etat démocratique comme ils l’ont dit, s’ils pensent à un Etat d’égalité comme ils l’ont dit, s’ils pensent à un Etat de liberté, s’ils pensent à une république, ils devront d’abord apprendre à respecter les règles de l’Etat. Parce que, quand on conteste une candidature, ce n’est pas dans la rue qu’on le fait ».

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Ouattara et Dominique visitent la Grande Muraille de Chine

La jeunesse du RHDP projette des manifestations pour « faire éclater » leur «joie » pour la candidature d’Alassane Ouattara

« Il était beaucoup plus facile pour notre opposition de s’adresser aux organes juridictionnelles, utiliser toutes les voies de recours. Mais si l’opposition décide d’occuper les voix, c’est pour semer la violence, c’est pour aller au pillage comme ils ont l’habitude de le faire. C’est pour aller tenter de créer une psychose généralisée comme ils aiment bien le faire. C’est pour faire revivre les vieux démons de la violence. Et nous, cette jeunesse ne laissera pas faire », a-t-il prévenu.

Et de justifier, « parce que la gouvernance du Président Alassane Ouattara a repositionné la Côte d’Ivoire à un tel niveau qu’il serait insensé de permettre que des gens qui ont fait perdre dix-sept années à la Côte d’Ivoire puissent encore venir tenter de faire quoi que ce soit. De 1993 au 24 décembre 1999, ça fait bien sept ans. Bédié a passé tout son temps à la tête de la Côte d’Ivoire, sa sortie a été marquée véritablement. Et la prouesse de Bédié était la xénophobie, le tribalisme, la gabegie, la corruption, les détournements. Qu’est-ce que vous attendez encore d’une telle personnalité ? Quand Gbagbo arrive en 2000, là, c’était le chaos. Il a enfoncé le clou et chacun de nous sait quel a été le niveau de la Côte d’Ivoire en 2011. Aujourd’hui, on peut être fier de dire qu’on est ivoirien ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Affaire Hamed Bakayoko premier prisonnier politique, Félicien Sékongo rectifie le tir

La prouesse de Bédié était la xénophobie, le tribalisme, la gabegie, la corruption, les détournements

« Notre QG sera le jeudi 13 août matin très tôt à Yopougon. Tous en blanc et depuis Gesco, les militants jeunes du RHDP vont faire une procession jusqu’à la place CP1. Et depuis Micao, tous vêtus de blancs, nous allons manifester et faire éclater notre joie. Nous sommes des légalistes. Nous avons déjà adressé des courriers d’autorisation de manifester au ministère de l’intérieur. Nous attendons d’avoir la suite et nous sommes sûrs que nous aurons une suite favorable. Nous allons agir en toute légalité parce que le Président Alassane Ouattara n’est pas un homme de désordre », a rassuré le député.

Lire aussi:   3è mandat: Ouattara perd un peu plus extérieur, ses partisans chassés en plein meeting à Paris, Rachida Dati, proche de Sarkozy en tête

Notons que ce même jour (jeudi 13 août 2020), les jeunes des partis politiques de l’opposition ont affirmé qu’ils comptent soutenir la marche de la société civile. Ceux-ci sont issus du PDCI-RDA de Bédié, du FPI « Gbagbo ou rien » (GOR), du COJEP de Charles Blé Goudé, de GPS de Guillaume Soro etc. Face à la presse le mardi 11 août 2020 au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à Cocody, Nestor Dahi de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI), Valentin Kouassi du PDCI, Touré Dubois du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) et les autres mouvements de jeunesse ont affirmé qu’ils prendront d’assaut les rues le jeudi 13 août pour dire non à un troisième mandat du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here