Home Politique Côte d’Ivoire : « Il y a des soupçons de fraudes sur...

Côte d’Ivoire : « Il y a des soupçons de fraudes sur la liste électorale, voici pourquoi Soro réclame un audit international »

Côte d’Ivoire : « Il y a des soupçons de fraudes sur la liste électorale, voici pourquoi Soro réclame un audit international »
Côte d’Ivoire : « Il y a des soupçons de fraudes sur la liste électorale, voici pourquoi Soro réclame un audit international »

A quelques petits mois de l’élection présidentielle, Guillaume Soro, le Président de GPS, vu les soupçons et accusations de fraude sur la liste électorale, vu les informations, jamais démenties, sur l’enrôlement de personnes dans les domiciles de certains clients du Restaurant, demande un audit international sur cette liste électorale.

L’audit international consistera à vérifier la crédibilité de la liste électorale afin qu’à la fin du processus électoral, il n’y ait pas de contestations sur la base de la non fiabilité de cette liste. Je rappelle qu’en début 2010, à cause des soupçons que Laurent Gbagbo avait sur la liste électorale confectionnée par la CIE sous l’autorité de Robert Beugré Mambé, alors Président de la CEI, il a dissout à la fois cet organe administratif et le gouvernement dirigé par Guillaume Soro.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : La nomination d'un président du Conseil d'Etat a mis fin aux fonctions de Pierre Claver Kobo à la Cour suprême

Aujourd’hui que le parti qu’il dirige est au pouvoir, des soupçons de fraudes sur la liste électorale se font jour

Cela a provoqué une vive protestation de l’opposition conduite par le RDR et le PDCI. Il a fallu l’implication de la communauté internationale, précisément de l’ONUCI, dirigé par son représentant en Côte d’Ivoire, pour que cette liste électorale soit nettoyée et rendue consensuelle. C’est à la suite de cela que se sont tenues les deux tours de l’élection présidentielle qui ont vu la victoire de l’actuel Chef de l’État.

Aujourd’hui que le parti qu’il dirige est au pouvoir, des soupçons de fraudes sur la liste électorale se font jour. Mais malgré les critiques et dénonciations de l’opposition, le pouvoir actuel, qui a bénéficié hier de l’appui de la communauté internationale pour nettoyer la liste électorale, n’en a cure. Contre vents et marées, il continue ses enrôlements décriés par tous afin de faire un passage en force en Octobre 2020. Ce pouvoir est tellement amnésique qu’il n’a retenu aucune leçon de l’histoire récente de notre pays suite à des élections contestées.

Lire aussi:   Présidentielle 2020 : après Gbagbo, Guillaume Soro absent de la liste électorale

Guillaume Soro demande un audit international sur la liste électorale

Les plus grands points d’achoppement entre le pouvoir et l’opposition pour ces élections présidentielles à venir porteront sur la liste électorale et sur le choix des candidats. Nous savons tous que le pouvoir est en train de tout mettre en œuvre pour faire valider une liste électorale contestée par l’opposition.

Nous savons également qu’il est en train de tout mettre en œuvre pour écarter de la course à la présidentielle des figures de proue de l’opposition comme Guillaume Soro. Et nous savons tous enfin que ce sont des ingrédients d’une crise post-électorale qui risquent de provoquer encore beaucoup de morts. C’est pour éviter d’en arriver à de tels excès que Guillaume Soro a réclamé un audit international de la liste électorale afin de rassurer l’opposition.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: début du processus d’élaboration d’une nouvelle Constitution

A travers cet audit, il souhaite que l’on aille à des élections présidentielles avec une liste limpide si on n’a vraiment rien à se reprocher. Et comme toujours, le pouvoir restera sourd, par orgueil, à cet appel républicain de Guillaume Soro. J’espère que demain, on ne viendra pas dire qu’on n’a pas prévenu et qu’on ne savait pas. Que Dieu nous garde.

Mamadou Traoré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here