Home Politique Côte d’Ivoire : Henriette Diabaté dénonce la véhémence, colère et agressivité, dans...

Côte d’Ivoire : Henriette Diabaté dénonce la véhémence, colère et agressivité, dans les prises de parole publique

Mme Diabaté jeudi Abidjan-

–Vendredi 11 Janvier 2019 –A plus d’un an de la prochaine présentielle en Côte d’Ivoire le ton monte au sein de la classe politique.

Une situation socio-politique qui préoccupe la grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté.
A l’occasion de la cérémonie de Décoration du Nouvel An jeudi, l’ex ministre de la culture a dénoncé la véhémence, la colère et l’agressivité, dans les prises de parole publique des acteurs politiques ces derniers temps.

Lire aussi:   Bonne gouvernance : Le révérend Dahouet créé un parti politique pour la moralisation de la société

« ’Nous marchons sur un chemin qui a connu des épisodes douloureux. Plusieurs parmi nous gardent les cicatrices des mots qui blessent, des paroles qui ont durci le ton de nos échanges et préparé les esprits à l’affrontement », a-t-elle indiqué avant de dénoncer et supplier « Trop de véhémence, trop de colère, trop d’agressivité, dans les prises de parole publique. Alors je vous en prie, désarmons nos paroles. »

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Fabrice Sawegnon de nouveau absent face aux juges, incompréhensible pour une personne qui prétend briguer un mandat municipal selon maitre Dadjé

Pour la présidente du RDR, il faut désarmer la parole et s’approprier le concept de l’ivoirien nouveau prôné par Ouattara.

« L’Ivoirien nouveau, c’est notre affaire à tous, et ce d’autant plus que le président de la République vient de lancer un vaste programme social destiné à améliorer rapidement le quotidien des populations, tout en luttant contre le réchauffement climatique dans une ambiance apaisée et sécurisée », a relevé Mme Diabaté.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Elections sénatoriales, aucune candidature déposée à ce jour à la CEI, le délai fixé au 9 mars

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook