Home Politique Côte d’Ivoire: Gbagbo explique enfin pourquoi il a décidé de créer un...

Côte d’Ivoire: Gbagbo explique enfin pourquoi il a décidé de créer un nouveau parti

Côte d'Ivoire: Gbagbo explique enfin pourquoi il a décidé de créer un nouveau parti
Côte d'Ivoire: Gbagbo explique enfin pourquoi il a décidé de créer un nouveau parti

Laurent Gbagbo a expliqué les raisons de la création de sa nouvelle formation politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire. Selon le président dudit parti élu par acclamations, la structure du parti proposée est pour préparer son retrait politique.

Laurent Gbagbo a tiré les conséquences de ses « déboires dans le passé » quand il a quitté la tête du Front populaire ivoirien (FPI). Car dit-il : « Il n’y a pas eu de préparations pour la passation de pouvoir et ça nous a conduits à la catastrophe ». A en croire le président du PPA-CI, il faut préparer le retrait des aînés.  « Ce sont des choses qui se préparent », insiste-t-il.

Lire aussi:   Simone : « le procès de Gbagbo est la honte de la justice internationale »

Ainsi, pour l’ancien président, nouveau président de la dernière formation politique ivoirienne laisse entendre qu’il veut en fait se retirer de la politique. La structure du parti proposée en est une preuve, fait-il savoir. « La structure du parti que j’ai voulue, que je vous ai proposée, c’est une structure pour préparer mon retrait. C’est une structure pour que demain je puisse m’en aller tranquillement dans mon village sans regrets », indique-t-il.

Lire aussi:   Congrès du Rhdp unifié en Côte-d’Ivoire: Le Rdr menace ouvertement Soro «Si tu ne veux pas, rends le tablier ! »

« C’est une structure pour que le parti lui-même puisse avoir l’œil sur celui qui le dirige. J’ai travaillé des mois et des mois à ça. Depuis ma libération de la Haye, depuis que j’étais à Bruxelles, depuis que je suis venu en Côte d’Ivoire, je travaille à ça. Comment partir demain et ne pas causer des dommages à notre instrument de combat ? Parce qu’il faille que nous ayons toujours notre instrument de combat. Mais comment ne pas le perdre ? Parce qu’il nous faut toujours un instrument de combat », explique Laurent Gbagbo.

Lire aussi:   Un activiste pro-Gbagbo répond à Kemi Seba : "L'Ivoirité n'a jamais été une loi en Côte d'Ivoire"

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here