Home Politique Côte d’Ivoire : Évènements de Béoumi, le parti de Gbagbo tient le...

Côte d’Ivoire : Évènements de Béoumi, le parti de Gbagbo tient le régime Ouattara pour responsable de la division entre les communautés

– Vendredi 17 Mai 2019-Le parti de Laurent Gbagbo à travers une déclaration transmise à tient le régime Ouattara pour responsables des affrontements entre les différentes communautés constatées dans le pays.

Selon la secrétaire générale par intérim, Mme Odette Sauyet, le Front Populaire Ivoirien (FPI), note que, le régime Ouattara a échoué dans le processus de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

« Relève que, du fait de cet échec, de nombreuses communautés se regardent aujourd’hui en chiens de faïence dans plusieurs localités de notre pays », indique le FPI et d’ajouter.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo pleure les victimes d'une «catastrophe naturelle d'un degré inégalé»

« Relève que, sous le régime Ouattara, des populations civiles ivoiriennes, possèdent illégalement des armes de guerre qu’elles utilisent impunément contre d’autres ivoiriens; Note que cette politique de catégorisation des citoyens crée des frustrations au sein des populations et aggrave la fracture sociale dans notre pays. »

Au vu de ce qui précède, le FPI s’incline respectueusement devant la mémoire des personnes décédées et présente ses sincères condoléances aux familles éplorées; Dénonce le silence coupable du Gouvernement et l’invite instamment à rétablir l’ordre dans le département de Béoumi et à prendre toutes les mesures pour y circonscrire ces événements.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Réconciliation, après les sorties de Soro et de Damana Pickass, un leader de parti fait des observations

« Tient le régime Ouattara pour responsable de la division entre les communautés vivant dans notre pays », accuse les Gbagbo ou Rien, avant d’inviter.

« Les forces du progrès, les démocrates de tous bords à œuvrer à la réconciliation véritable des ivoiriens face à l’échec du pouvoir Ouattara à garantir une paix durable entre les communautés dans notre pays.

Pour rappel, les affrontements intercommunautaires survenus à Béoumi mercredi ont fait provisoirement trois morts et une quarantaine de blessés. Un couvre-feu a été instauré par le préfet de région de 18heures à 6 heures.

Lire aussi:   Législatives en Côte d’Ivoire : le FPI présentera-t-il un front uni ?

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook