HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Des pro-Soro impliqués dans l’organisation de l’accueil de Gbagbo

Côte d’Ivoire : Des pro-Soro impliqués dans l’organisation de l’accueil de Gbagbo

Côte d’Ivoire : Des pro-Soro impliqués dans l’organisation de l’accueil de Gbagbo
Côte d’Ivoire : Des pro-Soro impliqués dans l’organisation de l’accueil de Gbagbo

Les partisans de l’ancien président de la République, Laurent Gbagbo, s’affairent aux préparatifs de son arrivée à Abidjan.

« Le monde entier a vu qu’il n’a rien fait. Il doit revenir dans son pays. Il m’a demandé de voir les autorités pour organiser son retour mais ça traîne. En accord avec le Président Laurent Gbagbo, nous avons été chargé d’organiser son retour. Le Président Laurent Gbagbo me charge de vous dire qu’il sera là en mi-mars ».

C’est là la déclaration faite par Assoa Adou, proche de celui-ci, à l’occasion de la présentation du Comité national d’accueil de l’ex Chef d’État ce mercredi à l’hôtel Palm club dans la commune de Cocody.

Lire aussi:   Le Président Ouattara appelle les Ivoiriens à privilégier le dialogue face aux problèmes liés à l’électricité

COMPOSITION DU COMITÉ D’ACCUEIL

Composé de 13 personnes, toutes des anciens collaborateurs ou amis de longue date de l’ancien président, ce Comité a pour mission de préparer l’arrivée de ce dernier dans de bonnes conditions. Pour l’occasion, les hommes de l’ancien président ont battu le rappel des troupes.

L’ex première dame Simone Ehivet Gbagbo, Georges Armand Ouégnin, Danon Djédjé Sébastien, Aké Ngo Gilbert Marie et plusieurs autres proches de M. Gbagbo ont répondu à l’invitation de ces préparatifs. Faustin Fahet, membre du Comité d’orientation et de coordination de GPS, a représenté Anne Marie Bonifon, Coordinatrice nationale de Générations et Peuples Solidaires (GPS) à cette cérémonie.

Lire aussi:   Que des épreuves pour le FPI! L'un de ses militants mis aux arrêts

HISTORIQUE D’UNE ABSENCE

Acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien président avait engagé ses hommes pour organiser son retour avec les autorités ivoiriennes. Ces derniers avaient même prévu l’arrivée de leur leader pour la dernière semaine du mois de décembre 2020.

Les choses ne s’étant pas passées comme ils l’auraient souhaité avec le pouvoir d’Abidjan, Assoa Adou et ses camarades ont décidé de passer à une autre phase. Les partisans de Gbagbo annoncent son retour pour la deuxième semaine du mois de mars pendant que la CPI annonce qu’elle donnera le verdict final le 31 mars 2021.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: 3è mandat de Ouattara, un parti demande à l'opposition de se mettre au-dessus des orgueils dans l'intérêt général

Générations Nouvelles