Home Politique Côte d’Ivoire : Depuis l’Assemblée nationale, Ouattara à propos des victimes «S’il...

Côte d’Ivoire : Depuis l’Assemblée nationale, Ouattara à propos des victimes «S’il n’y a pas d’indemnisation des victimes, il ne peut pas y avoir de réconciliation»

Alassane Ouattara ce lundi à l’Assemblée nationale
– Lundi 1er Avril 2019 – Dans un message à la nation à l’ouverture solennelle de la session ordinaire de l’Assemblée nationale qui s’est tenue ce jour à l’hémicycle, le chef de l’Etat ivoirien a rassuré ses compatriotes en particulier les responsables de partis politiques que le projet de loi sur la CEI qui sera déposé devant les députés prendra en compte les propositions qui renforcent la confiance dans cette importante institution.

«Par ailleurs, j’ai instruit le Premier ministre, chef du Gouvernement à l’effet de rencontrer les responsables de partis politiques et la société civile en vue de réexaminer la composition de la Commission électorale indépendante ( CEI ) comme je l’avait promis conformément aux recommandations de la Cours africaine des droits de l’homme et des peuples. A l’issue de ce dialogue politique entamé depuis janvier 2019, je déposerai devant votre institution un projet de loi relatif à la CEI tenant en compte les propositions qui renforcent la confiance dans cette importante institution, » a déclaré Ouattara.

Lire aussi:   Remise du résultat des travaux ​du Comité électoral du PDCI-RDA au Secrétariat Exécutif

Le Président ivoirien a annoncé la nomination dans les tous prochains jours les 33 sénateurs que la Constitution lui confère et reconnaît que la mise en place de dette chambre a consolidé les avancées de la démocratie dans son pays.
«La mise en place du Sénat a été une année importante de nos institutions et la consolidation des avancées démocratiques dans notre pays. Je vais d’ailleurs nommer les 33 sénateurs que la constitution me confère dans les tous prochains jours pour que le Sénat soit au col et avec ses 99 membres, »a-t-il ajouté.
«Nous devons poursuivre les efforts entrepris par une collaboration encore plus accrue entre l’exécutif et le législatif, » a poursuivi Ouattara. 
Le chef de l’Etat a profité de cette rentrée solennelle de l’Assemblée nationale en assurant sa ferme détermination à continuer d’améliorer, les conditions de vie de chaque ivoirien. 
Il a dit qu’il est également engagé à rassembler toutes les filles, tous les fils, de la Côte d’Ivoire, car il ne peut y avoir de développement durable, sans paix durable et sans sécurité. 
Alassane Ouattara s’est réjoui de l’indice de sécurité du pays qui est à 1,1, le niveau le plus faible depuis la crise.
Selon lui, la réconciliation et la cohésion sociale ont toujours figuré au rang de ses priorités. 
C’est pourquoi, il en appelle à la responsabilité de chacun, afin de préserver la paix et la cohésion sociale.
«Nous devons tous tenir un discours apaisé car nos compatriotes dans leur grande majorité aspirent à travailler à vivre ensemble dans la paix et la sécurité pour bâtir notre nation qui est jeune, » a plaidé Ouattara.
Heureux de constater que la réconciliation est bel et bien en marche dans son pays avec l’amnistie de plusieurs de ses compatriotes, le chef de l’Etat ivoirien soutient que l’indemnisation des victimes des crises se poursuivra.
«Bien évidemment l’indemnisation des victimes doit continuer de demeurer une car ces moments furent difficiles pénibles choquantes pour nombreux de nos concitoyens. L’indemnisation en cours des victimes des différentes crises que notre pays a traversé, s’inscrit dans la même perspective de réconciliation. S’il n’y a pas d’indemnisation des victimes, il ne peut pas y avoir de réconciliation, » a expliqué le Président de la République.
 
Il assure enfin que l’Etat continuera d’apporter le réconfort et la solidarité de la nation aux victimes et à leur famille et dans ce cadre des mesures additionnelles ont été prises au plan matériel et financier en vue de soutenir davantage les victimes de la crise post-électorale, toutes les victimes sans exception. 
Wassimagnon

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : De retour à Abidjan lundi, Bédié à ses militants «Il faut maintenir le cap et ne lâchez point»

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here