Home Politique Côte d’Ivoire : Depuis Bouaflé, un député RDR «il faut suivre Bédié,...

Côte d’Ivoire : Depuis Bouaflé, un député RDR «il faut suivre Bédié, nous allons demander à l’opposition de faire bloc pour reprendre la liste électorale »

André Tia depuis Bouaflé (Ph )

–Mardi 18 Juin 2019– André Tia, député RDR de Man, face aux populations de Bouaflé n’est pas allé du dos de la cuillère.

L’homme qui a désormais déposé ses valises au PDCI estime que dans la guéguerre qui oppose le RHDP au président du PDCI, c’est Bédié qui a raison.

L’ancien maire de Man qui se réclame membre fondateur du RHDP a expliqué aux populations de Bouaflé pourquoi il s’est rangé du côté de Bédié. Pour lui, il faut suivre Bédié parce que c’est lui qui a raison dans cette affaire de guerre de positionnement entre lui et le RHDP.

« La guéguerre entre le président Bédié et le RHDP est vraiment inutile chers parents de Bouaflé. Quand je dis ça, je veux dire que celui qui a raison dans cette affaire de positionnement aujourd’hui en Côte d’Ivoire, s’appelle le président Henri Konan Bédié. Le RHDP c’est nous qui l’avons créé en 2005 et j’étais du côté du RDR. J’ai été secrétaire national au RDR, je sais ce que nous nous sommes dit dans le cadre du RHDP, ce que les présidents ont dit entre eux. Le président Bédié a raison et je suis du côté de la vérité et c’est pour ça quand ça commencé, j’ai dit je suis député RDR, mais pour la paix en Côte d’Ivoire, il faut suivre Bédié », a affirmé le député André Tia.

Revenant sur la dernière sortie de Bédié relative à l’orpaillage clandestin, la fraude sur la nationalité et les conflits intercommunautaires, André Tia a révélé que pendant la crise ivoirienne, plusieurs étrangers se sont vu distribuer à Man des extraits de naissance.

« Moi j’ai été maire à Man et Man fait frontière avec deux pays, Guinée et Libéria. Au moment de la crise, j’étais dans la zone CNO, les gens sont venus de la Guinée et du Libéria en nombre, malheureusement, les mairies étaient ouvertes et les agents de la mairie se promenaient de cour en cour pour chercher des étrangers et leur donner des extraits de naissance. Tous ceux qui sont venus de la Guinée et du Libéria à Man ont tous eu des extraits de naissance, résultat ils sont tous sur notre liste électorale », a-t-il révélé.

André Tia a devant les populations de Bouaflé été catégorique : il faut reprendre la liste électorale et réformer la commission électorale indépendante (CEI).

« Nous devons faire une réforme totale de la CEI, reprendre à zéro la liste électorale. Moi j’ai vécu dans la rébellion avec eux et je sais de quoi je parle. Nous allons demander à l’opposition de faire bloc pour reprendre la liste électorale », a-t-il conclu.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook