Home Politique Côte d’Ivoire : Débat sur la CEI, l’UA souhaite la modification de...

Côte d’Ivoire : Débat sur la CEI, l’UA souhaite la modification de la loi conformément à la décision de la CADHP

Mayuma

– Jeudi 4 Avril 2019 – Lors de l’audience à lui accorder mardi dernier par Henri Konan Bédié, la représentante spéciale du Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Mme Joséphine Charlotte Mayuma Laka, s’est prononcée sur la question de la Commission électorale Indépendante (CEI).

Selon Mme Mayuma, pour une élection apaisée comme l’a souhaité à l’issue de la rencontre, il faudrait une modification de la loi, que certains appellent « réforme », de l’institution en charge de l’organisation comme recommandé par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Abidjan, la Présidente d'honneur de « AGC am bi kô » estime qu'il est «dommage pour le PDCI pour Bédié de créer une plateforme de l'opposition »

« La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples avait pris un arrêt à l’endroit de la Côte d’Ivoire demandant qu’on puisse faire la révision de la CEI en la réformant selon les standards internationaux », a indiqué l’envoyée du Tchadien Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA.

Elle a rappelé que, les discussions étaient en cours entre l’opposition et le gouvernement, avant de lancer. « Nous encourageons tous les acteurs, toutes les parties prenantes à participer activement à ces négociations qui sont en cours ».

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Soro pleure Wattao « Je suis en douleur. Je saigne. Pourquoi ? »

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, lors de son discours du 6 août 2018 a annoncé un réexamen de la CEI conformément aux recommandations à la cour africaine.

Lesdites recommandations de la CADHP est sujette à des interprétations. Si le gouvernement parle d’une simple recomposition et pas plus, l’opposition réclame une réforme en profondeur de la CEI.
Enfin, selon l’article 7 de son ordonnance adressée à l’Etat de Côte d’Ivoire, la CADPH « Ordonne à l’Etat défendeur de modifier la loi N°2014-335 du 18 juin 2014 relative à la commission électorale indépendante pour la rendre conforme aux instruments ci-dessus mentionnés auxquels il est partie. »
Côte d’Ivoire : CEI, la cour africaine des droits de l’homme tente de clore le débat avec l’article 7 http:///cote-divoire-cour-africaine-droits-lhomme-tente-clore-debat-avec-larticle–128895.html

Donatien Kautcha, Abidjan

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : pourquoi l'Etat va verser près de deux milliards de Fcfa à Laurent Gbagbo?

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here