HomePolitiqueCôte d’Ivoire : De la prison à de futures résidences surveillées, où...

Côte d’Ivoire : De la prison à de futures résidences surveillées, où vont séjourner Affi et Guikahué ?

Côte d’Ivoire : De la prison à de futures résidences surveillées, où vont séjourner Affi et Guikahué ?
Côte d’Ivoire : De la prison à de futures résidences surveillées, où vont séjourner Affi et Guikahué ?

A en croire Le Nouveau Réveil, Maurice Kakou Guikahué et Pascal Affi N’Guessan pourraient être libérés et bénéficiés de résidence surveillée. Mais où ? Telle est la question posée par le journal. Ci-dessous l’article.

Après la sortie de prison des Sénateurs Séri Bi Guessan, Bassy Koffi Bernard et de Mme Yapo Valérie, dans la nuit de mercredi à hier jeudi, il est désormais question du transfèrement du secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Maurice Kakou Guikahué, de la Maca à une résidence surveillée. Mais où ? Est-ce qu’il choisira lui-même une résidence ou c’est à l’école de gendarmerie ou de police qu’il sera détenu ?  Un lieu lui sera-t-il imposé comme ce fut le cas pour le président du Fpi,  Affi Affi N’guessan, qui est détenu dans un lieu encore gardé secret ?

Lire aussi:   Nathalie sur l’affaire Affi : « Il ne s’agit pas de le filmer en lui faisant dire qu’il va bien »

En tout cas, la place d’un secrétaire exécutif d’un parti et d’un président de parti politique n’est ni à la Maca ni en résidence surveillée. Même si la résidence surveillée permet d’améliorer les conditions de détention en attendant la libération définitive. Notons qu’avec ce départ de Maurice Kakou Guikahué de la Maca, il ne restera plus qu’un haut cadre du Pdci-Rda en ce lieu. En effet, sur la vingtaine de cadres du parti arrêtés le 3 novembre 2020 à la résidence du président Bédié, seul le directeur de cabinet du président Bédié, porte-parole du Pdci-Rda, délégué Pdci de Toumodi, M N’dri Pierre Narcisse, reste à la Maca.

Lire aussi:   Élection 2020 : Guillaume Soro fait un pas de plus vers la Présidence

En ce qui concerne le président de l’Udpci, Mabri Toikeusse, le blocus a été levé, hier, à son domicile et selon certaines sources, il est désormais autorisé à rentrer au pays ou chez lui s’il est sur le sol ivoirien. Au sujet des jeunes de l’opposition pris sur le théâtre des manifestations ou après, des informations annoncent également que leur libération est imminente. La bataille du président Bédié a porté ses fruits. Il faut espérer que bientôt tous les prisonniers de l’affaire du 3ème mandat seront libres pour que le dialogue politique commence enfin dans de bonnes conditions.

Lire aussi:   Sahar Tabar, "sosie zombie d’Angelina Jolie", condamnée à 10 ans de prison en Iran

source: afriksoir