Home Politique Côte d’Ivoire : Crise à l’APF, Soro ne fait pas de cadeau...

Côte d’Ivoire : Crise à l’APF, Soro ne fait pas de cadeau à Amadou Soumahoro « c’est à mourir de honte, ceci est un manque d’élégance »

Soro et une vue de la lettre de la législature 2016-2020 (Ph )

Côte d'Ivoire : Crise à l'APF, Soro ne fait pas de cadeau à Amadou Soumahoro « c'est à mourir de honte, ceci est un manque d'élégance »

–Mercredi 12 Juin 2019– Guillaume Soro n’est pas d’accord avec ce qui se passe au sein de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF).

Pour lui, les membres de la section ivoirienne nommée le 16 novembre 2017, sont les seuls vrais membres de la section ivoirienne.

Depuis sa démission de la tête de l’assemblée nationale ivoirienne et la prise de fonction de l’actuel président Amadou Soumahoro, l’on assiste à un bras de fer entre les deux hommes.
Dans une note publiée sur internet, le député de Ferkessédougou se prononçant sur la crise au sein de l’APF n’est pas allé du dos de la cuillère.

Lire aussi:   Procès à la CPI/ Frappé par un malaise, voici ce dont souffre Blé Goudé

Il a affirmé que les partisans de M. Amadou Soumahoro, le nouveau Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, exultent au motif que leur mentor aurait réussi à l’éjecter de la section ivoirienne de l’APF.

« C’est à mourir de honte. Une instance inférieure peut-elle éjecter un membre d’une instance supérieure ? M. Guillaume Kigbafori Soro étant membre de l’instance supérieure, c’est-à-dire le Bureau international de l’APF, il lui revenait de nommer les autres membres de la section », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Djékanou, le maire annonce Ouattara dans sa commune pour la célébration des actions du doyen Aboulaye Diallo en faveur de la paix

Pour le président du comité politique (PCP), Amadou Soumahoro qui rêvait d’occuper un strapontin à l’international a pris comme première décision, celle de se nommer lui-même Président de la section ivoirienne de l’APF.

« Ceci est un manque d’élégance vu que la pratique au sein du parlement ivoirien est que le Président de l’Assemblée nationale est d’office membre de toutes les organisations interparlementaires », a-t-il martelé.

Ferme sur sa position, Guillaume Soro estime que les membres de la section ivoirienne de l’APF nommé le 16 novembre 2017, sont les seuls vrais membres de la section ivoirienne.
« Toute autre décision n’est que forfaiture », a-t-il affirmé.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : la réponse de Yasmina Ouegnin au PDCI et au RDR

L’ancien président du parlement ivoirien compte publier demain jeudi 13 juin l’arrêté illégal signé par Amadou Soumahoro pour nommer de nouveaux membres de l’APF-Côte d’Ivoire.

« Nous expliquerons pourquoi cette décision couvre de ridicule notre pays, ses législateurs et le premier d’entre eux, le Président de l’Assemblée nationale Amadou Soumahoro », a-t-il conclu.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook