HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Coulisses d’un retour manqué de Guillaume Soro au RHDP,...

Côte d’Ivoire : Coulisses d’un retour manqué de Guillaume Soro au RHDP, toute la vérité sur le deal imaginaire

Côte d'Ivoire : Coulisses d'un retour manqué de Guillaume Soro au RHDP, toute la vérité sur le deal imaginaire
Côte d'Ivoire : Coulisses d'un retour manqué de Guillaume Soro au RHDP, toute la vérité sur le deal imaginaire

Selon une lecture des récents événements, les propagandistes du RHDP ont cru pouvoir déstabiliser psychologiquement les militants de GPS et leur Président Guillaume Soro, en le faisant passer pour un homme politique qui négocie secrètement avec le chef d’Etat Alassane Ouattara dans l’optique de solliciter son retour en Côte d’Ivoire, avec la garantie d’être immunisé contre toutes poursuites judiciaires et d’être protégé par une forte garde rapprochée.

Pourtant, le Président de Génération et Peuple Solidaires (GPS), aujourd’hui contraint à l’exil par le régime antidémocratique d’Alassane Ouattara, rappelle tout le temps qu’au-delà de sa personne, c’est l’avenir de la Côte d’Ivoire qu’il importe de dégager de tous facteurs liberticides et confligènes.

Convaincu de ce que son combat pour une alternance démocratique, pour le respect des libertés humaines et pour la gestion saine des affaires de l’Etat, repose sur la Vérité et sur le respect de la Constitution ivoirienne, le GPS de Soro paie sa part de sacrifices, pour selon l’objectif plébiscité par bon nombre de ses responsables politiques, « rendre la démocratie au peuple ivoirien meurtri par plusieurs décennies de conflits sociopolitiques ».

Lire aussi:   Attaque de Kafolo : "Dites la vérité aux ivoiriens, qui attaque notre pays ?" (Thérèse Ouattara)

Tout débute, ce qui semble être un jeu de mauvaise lecture , suite à une déclaration de Jules Brou, l’une des figures de la résistance de GPS, récemment publiée par le journal AfriqueSur7, demandant au Président Alassane Ouattara de s’inscrire dans une dynamique de décrispation sociopolitique, de réconciliation et de paix en facilitant le retour de tous les exilés politiques et la libération sans condition des prisonniers politiques.

La colonne médiatique du RHDP se sert de cette déclaration publique de Jules Brou pour répandre que Guillaume Soro demande compassion et pitié à Alassane Ouattara pour son retour négocié en Côte d’Ivoire. Dans une volonté de ne pas laisser l’opinion nationale et internationale à la merci des rumeurs et des allégations provoquées par cette affaire, Affoussiata Bamba Lamine, ex-ministre de la communication, dirigeante de GPS, a apporté un démenti formel : Soro Kigbafori Guillaume n’est en négociation avec qui que ce soit. On a déjà attenté à sa vie.

Nous, à GPS, on ne peut pas jouer avec l’avenir de la Côte d’Ivoire. Les gens sont morts pour défendre la Constitution de leur pays. On ne peut pas négocier discrètement avec ce régime-là . Précisant par la suite que si de telles démarches existaient, ce serait au vu et au su de tous les Ivoiriens.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Daloa, protestant contre une décision du ministère de la justice, un groupuscule de transporteur bloque durant plusieurs heures les corridors

Dans une récente parution du quotidien ivoirien L’EXPRESSION, Sidibé Berry, député de la région de Folon , déclare que » Soro doit revenir aux côtés de son père Ouattara ». Une déclaration qui traduit le souhait des cadres du RHDP de voir Soro réintégrer leur parti. Autrement dit, ils digéreraient mal sa rupture de banc avec Ouattara.

Au constat, plusieurs observateurs s’interrogent sur les motivations réelles de cette campagne propagandiste et médiatique lancée par les cyber activistes, les journalistes et les communicants du RHDP. Pourtant, au cours du Conseil des ministres tenu le mercredi 07 avril, le président Alassane Ouattara a déclaré que Gbagbo Laurent et Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire et que le Gouvernement ivoirien facilitera les modalités de leur transport.

Suite à cette déclaration qui déchaîne des passions, Jules Brou, proche collaborateur de Guillaume Soro, a livré ses impressions en ces termes : Nous invitons le chef de l’Etat Alassane Ouattara à faciliter en toute exclusivité le retour de tous les exilés politiques, notamment Guillaume Soro, qui est un symbole vivant de la volonté des Ivoiriens à réaliser par la voie démocratique l’alternance au sommet de l’État. Il s’agit d’une aspiration souhaitée par la majorité des Ivoiriens. Bien sûr, Guillaume Soro est une personnalité politique qui ne peut pas être écartée au forceps de la vie politique Ivoirienne au risque d’approfondir la fracture sociale en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Extradition de Guillaume Soro : Grah Ange Olivier fait des précisions

A l’analyse, Cette série de passe d’armes entre le GPS de Soro et le Rhdp, parti au pouvoir, semble être le début d’une longue bataille de communication. Surtout que le Président de GPS a suffisamment démontré qu’il est aujourd’hui le véritable Opposant au régime anticonstitutionnel d’Alassane Ouattara.

Tout compte fait, Il faut aujourd’hui reconnaître la force de caractère de Guillaume Soro, son génie politique et le nombre grandissant des partisans et des sympathisants de GPS ébranlent grandement le RHDP et ses dirigeants.