Home Politique Côte d’Ivoire : «C’est Guikahué qui a travaillé à faire en sorte...

Côte d’Ivoire : «C’est Guikahué qui a travaillé à faire en sorte que nous ne soyons plus aux côtés de Bédié» (Adjoumani)

Côte d’Ivoire : «C’est Guikahué qui a travaillé à faire en sorte que nous ne soyons plus aux côtés de Bédié» (Adjoumani)
Côte d’Ivoire : «C’est Guikahué qui a travaillé à faire en sorte que nous ne soyons plus aux côtés de Bédié» (Adjoumani)

Le débat tant attendu par les Ivoiriens entre l’opposition ivoirienne, et le parti au pouvoir a eu lieu le mercredi 19 août 2020 sur la RTI. L’opposition était représentée par Assoa Adou, secrétaire général du FPI de Laurent Gbagbo et Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA. Quant au RHDP, parti au pouvoir, il était représenté par Adama Bictogo, directeur exécutif et Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du parti.

Adjoumani a expliqué qu’il portait Bédié dans son cœur, mais selon lui, c’est Guikahué « qui a travaillé à faire en sorte » qu’il ne soit « plus au côté de » lui. « Le professeur Guikahué qui dit que le Président Alassane Ouattara ferait mieux de choisir des gens qui ont quitté le PDCI qui ne voulaient pas de Bédié. Guikahué sait combien de fois nous portions Bédié dans notre cœur. C’est lui qui a travaillé à faire en sorte que nous ne soyons plus au côté de Bédié. Aujourd’hui, il est en train de régner sur les ruines du PDCI-RDA. Vous n’allez pas dire qu’au RHDP, nous ne sommes rien comme le dit Assoa Adou. Est-ce que vous savez lire la politique ? », a dit Kouassi Adjoumani.

Lire aussi:   Les révélations de Mamadou Traoré, proche de Soro: « le RHDP cherche à invalider la candidature de Bédié »

« Je n’ai pas dit que je suis opposé à un audit international pour la liste électoral. Pourquoi je vais m’y opposer ? Bientôt on ira à des élections quel temps l’audit va prendre ? Les gens sont en train de nous divertir. Vous avez vu le PDCI et les autres partis politiques de l’opposition avaient décidé de participer aux débats sur le dialogue politique. Mais à un moment donné, ils ont claqué la porte. Ils en sont sortis », a fait remarquer le porte-parole du RHDP.

Lire aussi:   RDR : La direction se préoccupe des conditions de vie des populations

« Mais aujourd’hui, on les voit en train de courir pour venir occuper des postes à la Commission électorale indépendante. Trop, c’est trop. C’est vrai on dit que la mauvaise foi est la chose la mieux partagée. Mais on ne va pas s’évertuer chaque fois à attendre les désidératas des uns et des autres avant de nous afficher. Alors qu’on va inexorablement vers la tenue de ces élections. Nous ne sommes donc pas opposés mais nous disons que s’ils ont des craintes, ils peuvent les traduire la Commission électorale indépendante. Pas question de dire qu’on va demander au président actuel de démissionner. Vous allez installer un autre président, ce seront les mêmes critiques. Si l’opposition veut aller à des élections qu’elle s’organisent à venir sur le terrain », a affirmé le ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: M6 participe à la création d'une chaîne

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here