Home Politique Côte d’Ivoire: ce choix de Gbagbo qui a inspiré le pouvoir RHDP

Côte d’Ivoire: ce choix de Gbagbo qui a inspiré le pouvoir RHDP

Côte d'Ivoire: ce choix de Gbagbo qui a inspiré le pouvoir RHDP
Côte d'Ivoire: ce choix de Gbagbo qui a inspiré le pouvoir RHDP

Diriger un pays c’est faire des choix qu’on juge judicieux pour le bien-être de son peuple. Et faire des choix pour atteindre ses objectifs, c’est faire de la stratégie. Les dirigeants font cet exercice tous les jours. Pour la sécurité de la Côte d’Ivoire, des centaines de millions sont dépensés pour les charges militaires. Et les dirigeants ont recours à des professionnels étrangers pour former, entraîner et souvent même faire le travail que doivent normalement faire les nationaux moyennant rémunération.

C’est dans ce contexte que selon le site internet enquetemedia.org, dans une publication datée du 02 octobre 2021, le pouvoir le Laurent Gbagbo s’était attaché les services de biélorusses pour le pilotage de ses avions de combat. Cette stratégie a inspiré les tenants du pouvoir actuel qui ont choisi à leur tour des professionnels étrangers pour les MI-24. Voici le morceau choisi :

Lire aussi:   Le retrait de la Côte-d’Ivoire de la CADHP « ne ferme pas définitivement l’accès » aux ONG et personnes privées (APDH)

« La politique des refondateurs qui avaient signé avec les Biélorusses, Soro Guillaume et à sa suite Hamed Bakayoko et aujourd’hui Téné Birahima Ouattara les ministres de la Défense successifs sous le régime d’Alassane Ouattara, ont préféré s’attacher les services des Bulgares ».

Des biélorusses pour Gbagbo et des bulgares pour Alassane, Wagner bientôt pour les maliens et déjà en Centrafrique, il apparaît clairement que les étrangers ont le vent en poupe dans le business de la sécurité en Afrique. Et cela se comprend car la sécurité coûte cher et nécessite de la technologie que les africains n’ont pas. Si d’autres peuvent le faire, histoire de les rémunérer, alors c’est le choix de nos gouvernants africains.

Lire aussi:   Lutte antiterroriste : vers un accord de coopération policière entre l'Afrique centrale et de l'Ouest

C’est de la stratégie et nous croyons que s’ils l’ont fait, c’est qu’ils l’ont jugé utile et bon pour le pays à un moment donné de son histoire.

 

operanews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here