Home Politique Côte d’Ivoire: Candidature de Mabri en 2020, Tchagba se dévoile à l’issue...

Côte d’Ivoire: Candidature de Mabri en 2020, Tchagba se dévoile à l’issue d’une Assemblée générale: «le candidat de l’UDPCI sera le candidat du RHDP en 2020 »

Tchagba mardi à Abidjan (ph KOACI)

Côte d'Ivoire: Candidature de Mabri en 2020, Tchagba se dévoile à l'issue d'une Assemblée générale: «le candidat de l'UDPCI sera le candidat du RHDP en 2020 »

– Mercredi 12 Juin 2019 – L’Union pour la démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire, (UDPCI) a tenu hier à son siège une Assemblée générale au cours de laquelle, elle a réaffirmé son appartenance au RHDP comme constaté sur place par .

Malgré les divisions internes que connaît le parti arc-en-ciel avec la création de mouvements en son sein, l’UDPCI exprime sa loyauté au Président Alassane Ouattara.

Cette Assemblée générale a vu la participation des secrétaires régionaux, des coordonnateurs et des secrétaires de sections. Le Secrétaire général, Laurent Tchagba qui présidait cette rencontre a donné officiellement la position du parti sur la candidature de son Président Mabri Toikeusse à l’élection présidentielle de 2020.

«Le candidat de l’UDPCI sera le candidat du RHDP en 2020, donc si le RHDP a choisi le président de l’UDPCI ça sera une bonne chose, » a déclaré le SG.

Cette rencontre du jour avait pour but comme l’a indiqué Laurent Tchagba de redynamiser les militants de base qui ont perdu leur sérénité avec la création des mouvements de soutien.

«J’avais besoin de donner deux informations capitales aux militants de base. Premièrement la position du parti vis-à-vis du RHDP. Il faut que cette position soit confirmée et claire pour tout le monde, donc je voulais dire à mes secrétaires régionaux, aux coordonnateurs et aux secrétaires de sections ainsi qu’à tous les militants de base que l’UDPCI s’est engagée au RHDP et que cela ne souffre d’aucune ambigüité, » a ajouté, le Secrétaire général de l’UDPCI.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Boundiali, Dr Lenissongui Coulibaly donne les raisons de son départ aux militants du PDCI-RDA et promet se battre pour la victoire du RHDP en 2020

Laurent Tchagba a précisé que l’UDPCI assume son engagement qu’il a donné au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et au Président du RHDP.

«Nous sommes en train de faire notre travail mais par contre nous avons dit que l’UDPCI en rentrant au RHDP a besoin d’avoir ses militants sous sa courbe pour qu’au moment où nous allons mettre en place les structures de base au RHDP, notre parti puisse être éloquent, »a-t-il mentionné.

Le Secrétaire général a annoncé qu’il a demandé aux secrétaires régionaux, aux coordonnateurs de mobiliser les militants de base pour atteindre cet objectif.

«Dans les jours et les mois à venir lorsque la mise en place des structures de base du RHDP sera enclenché l’UDPCI soit égal, » s’est justifié le ministre de l’Hydraulique.

Le SG a également dénoncé l’attitude des cadres du parti qui ont créé des mouvements de soutien au Président Alassane Ouattara au sein de l’UDPCI et a demandé à tous les militants de base de rester sereins et considérer que les responsables de ces mouvements comme des individus qui n’ont rien à voir avec le parti.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Trois spécialistes en attribution de faux documents administratifs arrêtés à Cocody

«C’est quelque chose qu’ils font de leur propre initiative, mais par contre les cadres et militants de l’UDPCI ne doivent pas insulter et faire des interprétations pour attaquer ces personnes. Ils ont le droit de créé des mouvements de soutien comme ils le veulent, mais ce que je demande aux militants de l’UDPCI c’est de garder la sérénité pour que nous puissions démontrer au président du parti RHDP, et au président du directoire qui est le Premier ministre notre loyauté parce que lorsque nous allons mettre en place les structures du parti mon ambition, comme je l’ai dit toute à l’heure, c’est que nous soyons éloquents vis-à-vis du président du directoire, »a-t-il insisté.

«Je n’ai pas de message à donner au ministre Albert Flindé en tant que vice-président de l’UDPCI il connaît les orientations que nous avons validées en congrès il connaît les orientations que nous avons validées dans plusieurs bureaux politiques donc je n’ai pas de message pour lui. Il fait partie des militants mais il n’anime pas les structures de base, moi je m’adresse aux militants qui s’adresse aux structures de base, aujourd’hui j’ai convoqué les secrétaires régionaux et les coordonnateurs, Flindé n’est pas secrétaire régional ni coordonnateur donc je ne m’adresse pas à lui, je m’adresse à ceux qui animent et qui ont sous leurs responsabilités avant le congrès du RHDP les structures du parti s’est à ceux-là que je m’adresse, »a poursuivi Laurent Tchagba.

Lire aussi:   Le gouvernement ivoirien annonce "la cession de la totalité" de ses parts à NSIA Banque Côte d’Ivoire

Il a évoqué le sujet de la dissolution de l’UDPCI, puisque cette formation politique est membre de la coalition au pouvoir, le RHDP.

Selon lui, cette dissolution se fera progressivement comme a procédé, le Président de la Côte d’Ivoire moderne avec le PDCI-RDA.

«Le président Houphouët que nous suivons a appelé en 1959 tous les autres partis politiques qui existaient en Côte d’Ivoire. Il n’a pas dissous tous les autres partis en même. C’est en 1963 que tous s’est concrétisé parce qu’il a donné cette possibilité aux gens de venir doucement de mobiliser suffisamment, »a conclu M. Tchagba.

Wassimagnon

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook