Home Politique Côte-d’Ivoire: Assoa Adou est convaincu que « Ouattara quittera le pouvoir » en 2020...

Côte-d’Ivoire: Assoa Adou est convaincu que « Ouattara quittera le pouvoir » en 2020 malgré la CEI aux ordres

Côte-d’Ivoire: Assoa Adou est convaincu que « Ouattara quittera le pouvoir » en 2020 malgré la CEI aux ordres
Côte-d’Ivoire: Assoa Adou est convaincu que « Ouattara quittera le pouvoir » en 2020 malgré la CEI aux ordres

Côte-d’Ivoire: Assoa Adou est convaincu que « Ouattara quittera le pouvoir » en 2020 malgré la CEI aux ordres






La Commission électorale va « fonctionner avec des CEI locales fausses » (Guikahué)

Edwige FIENDE

La Commission électorale indépendante (CEI) va fonctionner avec des commissions « locales fausses », a estimé le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) Maurice Kacou Guikahué, expliquant que la société civile n’y est pas représentée.

« La CEI va fonctionner avec des CEI locales fausses », a affirmé M. Guikahué, ajoutant que « la société civile », partie prenante aux discussions n’y « est pas représentée », lors d’une conférence de presse qu’il a coanimé avec le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI) Assoa Adou.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Après l'acquittement de Gbagbo, pour Yasmine Ouégnin l'urgence est une édification à une nation réconciliée et non 2020

Le PDCI qui conteste la nouvelle CEI, a de nouveau exigé une commission « neutre » et réaffirmé sa participation à la présidentielle de 2020.

« Etre dans la CEI n’est pas une condition pour être candidat », a déclaré M. Guikahué, ajoutant « CEI d’accord, mais mobilisation d’abord ».

M. Assoa Adou, convaincu que le président Alassane Ouattara « quittera le pouvoir », a aussi assuré que son parti « aura un candidat en 2020 ».

Le PDCI et ses alliés de l’opposition organisent un meeting le 21 decembre pour « dénoncer et protester contre l’immobilisme du gouvernement sur toutes les questions qui menacent la paix et la cohésion sociale ».

Lire aussi:   Jeannot Ahoussou kouadio à didiévi : « Après Ouattara, c’est moi »

Débutée lundi, l’opération d’installation des commissions électorales locales s’étendra jusqu’au 23 décembre, suivie « en janvier-février 2020 » de l’installation des commissions à l’étranger et de la révision de la liste électorale « à partir du mois de mars ».

Depuis sa mise en place, la nouvelle commission centrale de la Cei, composée de 15 membres, est critiquée par l’opposition qui la juge « déséquilibrée » en faveur du parti au pouvoir.

Le leader du PDCI Henri Konan Bédié avait affirmé le 28 novembre que « la Commission électorale mise en place est conflictogène et incapable d’organiser des élections justes, libres, transparentes et crédibles en 2020 ».

Lire aussi:   Bongouanou / Ahoua N’doli aux militants Rhdp : « Soutenez sans réserve les candidats investis par le Rhdp »

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Facebook Comments

Source: Connexion ivoirienne

Commentaires Facebook