HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Assemblée Nationale, la « principale » raison du blocage...

Côte d’Ivoire : Assemblée Nationale, la « principale » raison du blocage de la formation du bureau

Soumahoro-

– Mercredi 24 Avril 2019 – Comme nous le relevions dans un précédent article, plus d’un mois après l’élection d’Amadou Soumahoro le bureau de l’assemblée nationale tarde à se former.

Alors que la nouvelle configuration devrait s’établir comme suite : Le RDPH: (148 députés), 1 président, 6 vice-présidents, 6 secrétaires et 2 questeurs ; PDCI: 68 députés, 3 vice-présidents, 4 secrétaires et 1 questeur ; Rassemblement: 16 députés, 1 vice- Président, 1 secrétaire ; Vox-Populi: 12 députés, 1 vice-président, 1 secrétaire, selon nos informations, le chef du parlement s’y opposerait.

Lire aussi:   Marcory/Côte-d’Ivoire: 656 jeunes reçoivent des chèques de 174 millions de Fcfa

M. Soumahoro aurait décidé selon sa volonté, que l’ancien allié du RDR, le PDCI ne devrait bénéficier que d’un seul poste à la vice-présidence au lieu de 3, et 10 postes de vice-présidents au RHDP.

Une chose qui est contraire au texte de l’Assemblée Nationale et d’ailleurs refusée par des groupes parlementaires.

Le manque de consensus entre les différents groupes parlementaires sur la formation du bureau est donc la principale raison du blocage, nous dit-on.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: L'ivoirien Tidjane Thiam proposé au sein du Comité International Olympique (CIO)

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site