HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Après sa sortie de prison, Anne-Marie Bonifon lance l’opération...

Côte d’Ivoire : Après sa sortie de prison, Anne-Marie Bonifon lance l’opération remobilisation des bases des pro-Soro

Côte d’Ivoire : Après sa sortie de prison, Anne-Marie Bonifon lance l’opération remobilisation des bases des pro-Soro
Côte d’Ivoire : Après sa sortie de prison, Anne-Marie Bonifon lance l’opération remobilisation des bases des pro-Soro

Sorties de prison il y a moins d’un mois, Anne-Marie Bonifon et ses camarades d’infortune de Générations et peuples solidaires ont repris du service.

En prélude à la fusion des partis et mouvements affiliés à Générations et peuples solidaires (GPS), une délégation du mouvement conduite par Anne-Marie Bonifon, coordinatrice de la délégation nationale, a séjourné du 19 au 21 février dans la région du Gôh, du Lôh-Djiboua et de la Nawa.

Placée sous le sceau de l’information, de l’explication et du contact avec les adhérents du mouvement, cette tournée a permis à Anne-Marie Bonifon et à sa délégation d’échanger avec les responsables locaux de GPS.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : A Yopougon, Angenor Youan «Ouattara démontre tous les jours son incapacité à rassembler tous les fils du pays », une adresse de Gbagbo à Duekoué annoncée

À Divo, Gagnoa tout comme à Soubré, les émissaires de Générations et peuples solidaires ont pu discuter avec les délégations régionales, départementales, sous-préfectorale et tous les différents points-focaux réunis chaque fois dans le chef-lieu de région.

A chacune des étapes, Anne-Marie Bonifon qui avait à ses côtés de nombreuses collaboratrices dont Irène Todé Pan, Henriette Guéï, Naminata Koné commençait les rencontres par la sensibilisation des partisans de l’ancien président de l’Assemblée nationale à s’engager dans la fusion sans réserve pour constituer une réelle force politique. Elles se sont également employées à vérifier si les responsables des différentes délégations locales ont effectivement procédé à l’implantation du mouvement comme stipulé par leur feuille de route au moment de leur nomination.

Lire aussi:   Un pro-Soro révèle : Ouattara « a libéré certains de nos amis parce que les instructions sont venues d’ailleurs »

Ces rencontres ont en outre été l’occasion pour les différents responsables de faire le bilan de leurs actions sans toutefois manquer de faire part des difficultés qu’ils rencontrent à leurs responsables. Au titre des difficultés, les responsables locaux ont évoqué entre autres les problèmes de mobilité, de matériel, de finance et surtout les intimidations auxquelles ils font face pour certains et les licenciements abusifs pour d’autres.

Après avoir écouté les uns et les autres, la délégation a exhorté ses hôtes à la résilience, au courage, à l’abnégation et à la solidarité pour venir à bout des difficultés. Au dire d’Anne-Marie Bonifon, cette mission d’information et d’explication s’inscrit dans un programme qui s’étendra sur l’ensemble du territoire national.

Lire aussi:   Le fils de Gbagbo félicite Sam l’Africain pour son témoignage à visage découvert à la CPI

« Nous visiterons toutes les régions de la Côte d’Ivoire dans le cadre de cette mission pour faire le constat du travail qui est fait par nos responsables locaux sur le terrain. Ensuite, ces missions vont nous permettre de remobiliser nos partisans après la crise électorale, leur donner les informations et orientations sur les enjeux de la fusion », a confié la coordinatrice nationale de GPS.

Générations Nouvelles