Home Politique Côte d’Ivoire : Anyama, un Mouvement proche du PDCI-RDA vire au RHDP...

Côte d’Ivoire : Anyama, un Mouvement proche du PDCI-RDA vire au RHDP et estime que le débat sur le coût de la CNI est « futile »

—Vendredi 12 juillet 2019 —Le «Mouvement national Unis pour les martyrs du PDCI-RDA » composé de petits enfants et parents des martyrs du 30 janvier 1950 de Dimbokro élargi aux militants du Front populaire ivoirien (FPI) et à la Société civile proche du PDCI-RDA a changé de camp.

Ce Mouvement de soutien aux actions du PDCI-RDA avait pour but d’accompagner ce parti dans toutes ces actions, principalement dans le recrutement et la fidélisation d’électeurs en faveur du plus vieux parti de Côte d’Ivoire. 
Les responsables de ce Mouvement ont annoncé officiellement à Anyama, à l’occasion du lancement de leurs activités leurs appartenance au RHDP.
« Après une lecture objective de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, après consultation des responsables locaux et les bases de notre mouvement, ne se reconnaissant plus dans la ligne de conduite et de gestion du PDCI-RDA actuel et conformément à l’appel à l’Union des filles et fils d’Houphouët-Boigny lancé par son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire. Le «Mouvement Unis pour les martyrs du PDCI-RDA » décide dès ce jour, jeudi 11 juillet 2019 d’hadhérer officiellement et pleinement au RHDP, Parti politique prônant les idéaux et la philosophie de Feu Félix Houphouët-Boigny, »a déclaré, le Président national Kra N’Goran Louis au cours d’une rencontre avec la presse. 
Le Mouvement appelle tous ses responsables locaux et membres à investir désormais le terrain dans un esprit de RHDP pour la consolidation de la paix et du développement en Côte d’Ivoire. 
Par ailleurs au cours de cette cérémonie de lancement des activités du Mouvement, son président s’est prononcé sur l’actualité ivoirienne. 
Le Mouvement Unis pour les martyrs du PDCI-RDA estime que la CEI actuelle telle que recomposée est la plus équilibrée et indépendante dans l’histoire de la Côte d’Ivoire et encourage le gouvernement à continuer le processus jusqu’à son terme.
«Représentation équilibrée ne veut pas dire représentation proportionnelle. En fait, la situation spécifique de chaque moment lui impose le mode de répartition de la Commission, » a expliqué Kra N’Goran Louis.
Convaincu que la CEI sera impartiale, le Mouvement demande à l’opposition d’éviter aux ivoiriens les débats inutiles et non constructifs.
«Pensons au bien être des populations, ce que fait très bien le Président de la République, Alassane Ouattara et son gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, » a mentionné le Président. 
Le Mouvement exprime son soutien indéfectible au Président, Alassane Ouattara et au Gouvernement, tout en les félicitant pour le travail colossal abattu en faveur de la paix, du développement, de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. 
Le Président pense enfin que le débat sur le coût de la Carte Nationale d’identité est « futile » et relève à des fins électoralistes initiés par l’opposition.
Le Mouvement appelle donc l’opposition à plus de responsabilités et l’invite à se référer au projet de loi n°2014-318 du 04 juin 2014 adopté en séance plénière le 17 décembre 2014.
Wassimagnon

Côte d'Ivoire : Anyama, un Mouvement proche du PDCI-RDA vire au RHDP et estime que le débat sur le coût de la CNI est « futile »

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook