Home Politique Côte d’Ivoire : Ahoua Don Mello et Alphonse Mangly n’ont pas été...

Côte d’Ivoire : Ahoua Don Mello et Alphonse Mangly n’ont pas été arrêtés

Côte d'Ivoire : Ahoua Don Mello et Alphonse Mangly n'ont pas été arrêtés
Côte d'Ivoire : Ahoua Don Mello et Alphonse Mangly n'ont pas été arrêtés

De retour d’exil, l’ancien ministre de l’Équipement sous le président Laurent Gbagbo, Ahoua Don Mello, et le général Alphonse Mangly, ex-Directeur général des Douanes ivoiriennes, ont atteri ce samedi 09 octobre 2021 à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Ahoua Don Mello, ancien ministre ivoirien de l’Équipement sous Laurent Gbagbo, en exil en Guinée Conakry, puis en Russie après le coup d’Etat militaire qui a reversé le président guinéen Alpha Condé, est enfin de retour en Côte d’Ivoire après 10 années d’exil.

Lire aussi:   Politique : depuis Paris, Maître Affoussiata Bamba pose un acte fort

Ahoua Don Mello a atteri ce samedi à Abidjan en compagnie de trois autres de ses compatriotes ivoiriens exilés, à savoir Alphonse Mangly, Gogon Guillaume et Kouamé Kouakou dit Ok. Le vendredi 30 juillet 2021, alors qu’ils étaient encore en exil en Guinée, ils avaient reçu, des mains de SEM Diarrassouba Mifougo Youssouf, ambassadeur de Côte d’Ivoire à Conakry, leurs passeports.

« Comme je le dis, il n’y a pas de hasard, c’est notre histoire commune, je suis très fier, ce que vous ne savez pas, Diarra, c’est mon aîné à la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire. Je suis content que ce soit lui qui me remette mon passeport aujourd’hui en Guinée pour que je rentre en Côte d’Ivoire », avait déclaré, heureux, l’ancien ministre.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Décrispation, une rencontre Ouattara-Soro ce soir?

L’ex-directeur général du BNETD et proche de Laurent Gbagbo avait quitté Abidjan, au plus fort de la crise post-électorale de 2010-2011, en compagnie de plusieurs autres cadres de l’ex-régime des refondateurs. Exilé politique, Ahoua Don Mello a successivement séjourné au Ghana, au Rwanda, en Afrique du Sud et depuis quelques années, en Guinée Conakry où il occupait aux côtés du président Alpha Condé, la fonction de Conseiller spécial en charge des Grands Travaux.

Lire aussi:   Conférence fédérale du Fpi à Attiégouakro Les Nanafouè invités à élire un candidat FPI

À leur retour d’exil ce samedi 9 octobre à Abidjan, une folle rumeur a fait cas d’une brève interpellation d’Alphonse Mangly. Ce qui est archifaux comme l’a démentie cette publication de l’avocat, Me Ange Rodrigue Dadié.

source: afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here