Home Politique Côte d’Ivoire : Accusé de rouler pour KKB, le délégué PDCI de...

Côte d’Ivoire : Accusé de rouler pour KKB, le délégué PDCI de Sikensi, dément

Côte d’Ivoire : Accusé de rouler pour KKB, le délégué PDCI de Sikensi, dément
Côte d’Ivoire : Accusé de rouler pour KKB, le délégué PDCI de Sikensi, dément

Il se murmure que j’aurais été désigné Directeur National de Campagne du candidat à l’élection présidentielle de M. Kouadio Konan Bertin (KKB). Je fais ce démenti pour mettre un terme à ces affabulations.

Je reconnais  avoir été pendant  neuf ans (de 2006 à 2015), un très proche  collaborateur de M. Kouadio Konan Bertin en qualité de coordonnateur Départemental de la JPDCI-RDA de Sikensi  lorsqu’il dirigeait  la jeunesse nationale  dudit parti. Je me dois de reconnaître que KKB fut mon mentor. Pour tout ce qu’il m’a enseigné  et apporté sur le plan politique, je continue  de lui accorder  mon respect  et ma gratitude.

Nos divergences de vue apparaissent lorsque M.Kouadio Konan Bertin décide de se porter candidat contre le président Aimé Henri Konan Bédié à la convention du parti alors qu’il était son conseiller spécial. Je fus contacté par KKB en vue de le soutenir dans son aventure ambigüe contre la candidature pourtant consensuelle du président BEDIE. Une candidature suscitée et portée par toute la jeunesse du PDCI-RDA. Evidemment, je ne pouvais accompagner une telle aventure.  Je lui signifiai mon refus, un refus catégorique.

Lire aussi:   Le candidat KKB sur NCI: « Je vais battre le candidat qui sera en face de moi »

Je suis certes jeune, mais je crois aux valeurs humaines  que sont la reconnaissance, la fidélité et la loyauté. Mon cas est spécifique  et mérite de la gratitude de ma part.  Sans emploi et sans référence politique significative, le président du parti, le président Aimé Henri Konan Bédié, me fait ce grand honneur de me nommer délégué Départemental du PDCI-RDA. Après avoir œuvré à plébisciter le candidat du parti à 100% et conduit une forte délégation de militants actifs à l’historique et mémorable investiture du samedi 12 septembre 2020 à Yamoussoukro, est-il logique que je tourne casaque maintenant ?

Lire aussi:   Les précisions de Le Drian sur l’académie internationale contre le terrorisme en construction en Côte-d’Ivoire

Assurément non. Pour moi, le PDCI-RDA est une affaire d’héritage, comprenne qui pourra. La félonie et la trahison sont inconnues de mon milieu naturel. De plus, je suis suffisamment lucide pour voir que l’avenir : immédiat de ce pays est du côté de l’opposition significative conduite par le PDCI-RDA,  mon parti. Pourquoi abandonnerais-je l’avenir certain pour un certain avenir ? Visiblement, mes adversaires internes et externes sont à l’œuvre et font feu de tout bois pour me déstabiliser. Mais je reste serein et inébranlable. Le chien aboie, la caravane passe. Je suis un militant PDCI dans l’âme. Aucune situation ne peut me perturber.

Lire aussi:   Kouadio Konan Bertin exclu temporairement du PDCI-RDA

Tant que le président BEDIE et la haute direction du parti m’investissent de leur confiance, mon militantisme, ma fidélité et loyauté au PDCI-RDA ne faibliront jamais. Le PDCI vivra, vivra, vivra !

Fait à Sikensi le lundi 21 septembre 2020

M. KOUASSI N’GUESSAN Jaurès

Délégué Départemental PDCI-RDA

de Sikensi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here