Home Politique Côte d’Ivoire : Abel Djohore «La CEI a été créée contre l’avis...

Côte d’Ivoire : Abel Djohore «La CEI a été créée contre l’avis du PDCI; Soro n’a pas le courage pour prétendre à un destin»

Abel Djohore dimanche à Abidjan (Ph KOACI)-

– Lundi 22 Octobre 2018-Après la proclamation provisoire des résultats des élections couples (Régionales et Municipales », Abel Djohore, cadre du Rassemblement Des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a échangé dimanche avec la presse dans un restaurant à Cocody, comme constaté sur place par .

Le député de Ouragahio -Bayota s’est réjoui de la victoire du RHDP, qui selon lui, est de bon augure dans la perspective des élections de 2020 que son parti gagnera au premier tour.

« Ces élections étaient un véritable test. Elles ont permis de nous peser. Donc chacun connait son poids. C’est le renouvellement de la confiance du peuple à Ouattara. Cela est de bon augure pour 2020. Nous allons gagner au premier tour sur la base des résultats des locales », a déclaré le secrétaire général adjoint du RDR chargé de la planification stratégique et des statistiques politiques, puis d’ajouter « Les élections ne se gagnent pas sur les réseaux sociaux mais sur le terrain. »

Concernant la polémique sur la Commission Electorale Indépendante (CEI) accusée de « fraudes » par son ex allié, l’honorable a d’abord condamné les violences qui ont émaillé le scrutin, avant de répondre au PDCI.

Pour ce dernier, la CEI a été créée contre l’opinion du PDCI-RDA qui réclame aujourd’hui sa réforme.

« La CEI a été créée contre l’avis du PDCI. La CEI a été mise en place après le coup d’Etat de 1999. Avant c’était le ministère de l’intérieur qui organisait les élections. Après le coup d’Etat, nous avons mené le combat contre la volonté du PDCI. Aujourd’hui le PDCI parle de la réforme de la CEI. Le RHDP n’a pas de leçons à recevoir du PDCI pour ce qui est de l’exercice démocratique », a-t-il souligné.

L’ancien membre de la rébellion a tenu aussi à clarifier sa relation avec Guillaume Soro. Abel Djohore a affirmé qu’il n’est plus proche du président de l’Assemblée Nationale.

« Je ne suis plus proche de Soro. Je ne suis pas Soroïste. Je n’ai jamais été d’ailleurs », a-t-il martelé, avant de se prononcer sur les agissements de Soro et ses proches.

« C’est de l’amateurisme politique notoire de Soro. Quand on veut jouer un rôle et affirmer un destin national, il faut être responsable On ne peut pas être membre d’un parti et faire allégeance à l’opposition. C’est une voie sans issue. Il faut avoir le cran, le courage. Soro n’a pas le cran et le courage pour prétendre à un destin national. Les populations ne se reconnaissent pas dans leur utopie. Alassane Ouattara est la boussole. Si tu te sépares de lui tu meurs politiquement. J’espère que, après les résultats des élections, les tintamarres se tairont pour de bon », a indiqué Abel Djohore.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here