HomePolitiqueCôte d’Ivoire : A Abidjan, Massidda «la décision d’acquittement de Gbagbo et...

Côte d’Ivoire : A Abidjan, Massidda «la décision d’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé n’est pas une décision définitive»

Massida mercredi à Abidjan (ph KOACI)
– Mercredi 23 Janvier 2019 – Cette sortie de la représentante légale des victimes va, sans nul doute semer le trouble dans l’esprit des partisans de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé.

La représentante légale des victimes de la crise post électorale auprès de la cour pénale internationale (Cpi) était mercredi 23 janvier 2019 face à la presse à Abidjan, comme constaté par .

Paolina Massidda dit être venue à Abidjan pour rassurer ces clients par rapport à la décision d’acquittement de l’ex-président Laurent Gbagbo et de son ministre Charles Blé Goudé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Alors que l'affaire des caches d'armes fait grand bruit, Soro et Soul To Soul en deuils

La représentante des victimes qui a fait clairement savoir que ses clients ne sont pas favorables à la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Elle a précisé que la décision de la chambre préliminaire I de la Cpi n’est pas une décision définitive et qu’elle pourrait être remise en cause par la chambre d’appel en cas de motivation par les juges de la chambre de première instance de leur décision.

Pour elle, il faut maintenir Gbagbo et Blé Goudé en détention pour qu’ils puissent se présenter devant la cour en cas de besoin. Massida estime que s’il devait avoir une possibilité de libération des deux prisonniers, cela devrait être une libération sous condition. « Que Laurent Gbagbo et Blé Goudé ne puissent pas sortir d’Europe, qu’ils puissent rester dans un pays d’Europe proche de la Cpi ».

Lire aussi:   Délivrance d'un passeport diplomatique à Laurent Gbagbo : ce que la présidence exige d'abord

La représentante légale des victimes estime que ses clients ne sont pas favorables à la libération de Gbagbo et Blé Goudé.

« La chambre de première instance n’a pas motivé sa décision de manière écrite donc nous ne savons pas ce qui a motivé la décision d’acquittement. Je me suis rendu au pays pour rassurer les victimes. Nos clients pour l’instant ne sont pas favorables à l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé », a-t-elle expliqué.

Lire aussi:   « Redressements fiscaux » en Côte-d’Ivoire: Les Billon continuent de payer des milliards, Amoa Urbain visé

Paolina Massidda a soutenu que la chambre d’appel de la Cpi a la possibilité de maintenir Gbagbo et Blé Goudé malgré leur acquittement parce que cela prévu par le statut de Rome
Elle prétend pour terminer que les éléments de preuves sont suffisants pour continuer la procédure.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site