HomePolitiqueChoix des candidats aux législatives : voici comment la plateforme de l’opposition...

Choix des candidats aux législatives : voici comment la plateforme de l’opposition va procéder

Choix des candidats aux législatives : voici comment la plateforme de l’opposition va procéder
Choix des candidats aux législatives : voici comment la plateforme de l’opposition va procéder

L’information vient d’être rendue officielle par le Pr. Armand Ouégnin, président de EDS. Pour législatives de mars 2021, « la coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition ira aux élections à venir en rang serré ».

Avant cette déclaration officielle, le Premier ministre Pascal Affi Nguessan a fait une communication à ce sujet via les médias sociaux. « Notre souhait le plus ardent, c’est que l’opposition de façon générale aille en rang serré comme elle l’a fait pendant cette période de désobéissance civile, à travers la plateforme qui a été mise en place et qui regroupe l’ensemble des partis de l’opposition (…) Il faut que ce soit tous les partis politiques qui se battent de façon unitaire et qui se regroupent derrière le candidat le mieux placé, qu’il soit du PDCI, du FPI, de l’UDPCI, etc. ou pas. A partir du moment où nous pensons que c’est celui-là qui peut faire gagner l’opposition, tout le monde se mobilise derrière lui », a déclaré l’actuel député de Bongouanou.

Lire aussi:   Législatives 2021 à Ouragahio: le désaccord sur le choix par le FPI

Pour y arriver, la plateforme a mis en place un mode de fonctionnement qui sera suivi par chacun des partis ou groupements politiques qui la composent. A cet effet, il a été demandé à chaque entité de composer sa liste de candidats dans l’ensemble des circonscriptions électorales disponibles sur le territoire nationale qu’elle transmettra à la plateforme. Ainsi, le PDCI-RDA, le FPI, l’EDS, l’UDPCI, le PIT, LIDER, etc. devraient acheminer, chacun, sa liste à la plateforme en vue d’identifier les meilleurs chevaux qui permettront à l’opposition d’avoir la majorité des députés au Parlement.

Lire aussi:   Législatives 2021 : Johnny Patcheko demande du soutien financier et se fait lyncher sur la toile

Le président Henri Konan Bédié, chef de file de la plateforme de l’opposition

L’objectif, comme l’a évoqué Pascal Affi Nguessan, est d’adouber le parti dont le candidat est en pole position dans une circonscription électorale. Le faisant, les alliés au sein de la plateforme ne souhaiteraient pas disperser leurs voix et se faire hara kiri. Dans les circonscriptions disposant de plusieurs sièges, selon une source proches du dossier, le choix se fera par ordre décroissant en tenant compte du positionnement des différents partis politiques présents dans la circonscription. Au cas où la circonscription à siège multiple est un bastion du PDCI-RDA dans lequel il a toujours gagné, le premier choix sera porté sur son candidat, le deuxième choix sur le candidat d’un autre parti qui vient après le parti septuagénaire en matière de popularité et ainsi de suite.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Condamnation de Bendjo à 20 ans de prison, ses avocats dénoncent la procédure