HomePolitiqueCharles Blé Goude laisse des traces dans un village dévasté de Gagnoa

Charles Blé Goude laisse des traces dans un village dévasté de Gagnoa

Charles Blé Goude laisse des traces dans un village dévasté de Gagnoa
Charles Blé Goude laisse des traces dans un village dévasté de Gagnoa

Geste de solidarité et de grande générosité que ceux que vient de poser le ministre Charles Blé Goude. Loin du pays…mais proche des populations ivoiriennes, pourrait-on dire. En effet, face aux difficultés que traversent les habitants de Tehiri suite aux affrontements intercommunautaires qu’ a connus récemment ce village de la sous préfecture de Bayota, le ministre Charles Blé Goude a décidé de voler au secours de ses parents du département de Gagnoa.

Il a pour ce faire, instruit son épouse, Solange Bendé pour conduire une mission de compassion et de solidarité auprès des populations en détresse. Comme il fallait s’y attendre, l’épouse de l’ancien prisonnier de la Cour pénale internationale accompagnée des membres du Cojep, n’est pas venue les mains vides. Bien au contraire, les émissaires du ministre Charles Blé Goude emmenés par Madame Solange Bendé sont arrivés les bras chargés dans les villages environnants qui ont offert, par solidarité, gîtes et couverts aux déplacés de Tehiri dont les maisons ont été entièrement incendiées.

Lire aussi:   Des tirs entendus à Gagnoa ce 18 novembre 2020 : ce qui se passe

Du village de Bougrou à Nekeidié en passant par Brihi, les populations fuyant les exactions ont reçu de la part de leur fils, Charles Blé Goude, des tonnes de riz, des sacs de sel alimentaire, des pagnes, des cartons de savons et bien d’autres produits de première nécessité. Il n’en fallait pas davantage pour susciter la joie dans les différents villages où sont passés les émissaires du président du Cojep. Des prières de bénédictions et de reconnaissances ont mis fin à cette caravane de solidarité agissante.

Lire aussi:   Gagnoa, Man, Kolia, Abidjan...le vote se déroule correctement dans certains bureaux de vote

Rappelons que Tehiri est l’un des villages de Côte d’Ivoire qui a été sévèrement touché par les violences électorales du scrutin présidentiel controversé du 31 octobre dernier. On dénombre près d’une centaine de maisons incendiées et entièrement détruites ainsi que de nombreuses populations déplacées. Ces violences électorales à nulle autre pareille, ont fait également quatre morts et plusieurs blessés. Depuis lors, des cadres du département de Gagnoa ont entrepris des actions de solidarité pour venir en aide aux populations de ce village totalement dévasté.

Lire aussi:   Pdci/Depuis Gagnoa: Bobi-Assa Emilienne clashe les détracteurs de Bédié et récuse un 3e mandat de Ouattara (interview)

source: opera / Pierre Lemauvais