HomePolitiqueC’est désormais la guerre entre André Sylver Konan et Guillaume Soro

C’est désormais la guerre entre André Sylver Konan et Guillaume Soro

C'est désormais la guerre entre André Sylver Konan et Guillaume Soro
C'est désormais la guerre entre André Sylver Konan et Guillaume Soro

Ce n’est plus un secret, la guerre est désormais ouverte entre le camp Soro et le journaliste André Sylver Konan.

Si il y a eu parfois des articles rédigés par le journaliste qui ont été à l’avantage de l’ancien premier ministre, un autre article où il disait de l’ancien président de l’Assemblée nationale de s’être discrédité aux yeux du monde entier en n’empêchant pas la tenue des élections présidentielles d’octobre passé, est la raison des discordes entre les deux camp.

Lire aussi:   Affaire Yodé et Siro : un proche de Soro prévient Ouattara, « cela n’est pas fait pour l’aider »

C’est Jules Brou, cadre de GPS, qui donna une réponse violente au journaliste en l’accusant de vouloir torpiller la ligne politique de son parti et son mentor Soro Guillaume, car tout ceci n’était qu’une stratégie.

Mais la réponse du journaliste ne s’est faite attendre.

« Manifestement, GPS veut forcément concentrer les frustrations sur moi, mais à ce jeu, je reste un champion de la résilience. Si les gens veulent qu’on fasse le déballage, on le fera. Allez dire à Guillaume Soro que j’ai été observateur électoral et alors qu’il a proclamé, la main sur le coeur, qu’il n’y a aurait pas d’élection le 31 octobre, l’élection a eu lieu à Ferké, dans son propre fief électoral. On ne peut pas continuer à faire du vuvuzela, en comptant sur les autres. Personne n’a obligé Soro à déclarer qu’il n’y aurait pas d’élection. Maintenant que l’élection certes catastrophique a eu lieu, notre devoir est de lui demander des comptes sur sa fausse prophétie. » A taclé le journaliste.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : La défense de Gbagbo à la fin de sa plaidoirie, « Il n'y avait rien au début, il n'y a rien aujourd'hui »

Une réponse qui sûrement suscitera une autre réaction dans le camp Soro quant on sait que les lieutenants du natif de Kofiplé ne restent jamais muets lorsqu’il s’agit de défendre leur mentor.

La guerre est désormais ouverte entre les deux hommes, reste maintenant à savoir si Soro lui-même s’invitera dans ce débat lui qui parle peu depuis un certain moment.