HomePolitiqueCérémonie d’hommage à Soro, remobiliser les troupes ou célébrer un leader ?...

Cérémonie d’hommage à Soro, remobiliser les troupes ou célébrer un leader ? Le comité d’organisation répond

Cérémonie d'hommage à Soro, remobiliser les troupes ou célébrer un leader ? Le comité d'organisation répond
Cérémonie d'hommage à Soro, remobiliser les troupes ou célébrer un leader ? Le comité d'organisation répond

Nafi Cissé, comité d’organisation de l’hommage au président de GPS : « Pourquoi nous voulons célébrer Soro ». La Coordination des mouvements et associations et mouvements de soutien à Guillaume Kigbafori Soro organise le 20 février prochain une cérémonie en hommage au Président de Générations et peuples solidaires. Dans cet entretien, Nafi Cissé, la présidente du comité d’organisation de cet hommage, explique les motivations d’une telle célébration.

Dans quelques jours, la CMA-GKS organise une cérémonie d’hommage au Président de GPS, Guillaume Soro. Qu’est-ce qui motive une telle initiative, alors que l’on va vers la fusion des partis et mouvements affiliés à GPS ?

Je voudrais remercier Générations Nouvelles pour l’opportunité que nous donne ce journal de pouvoir nous exprimer sur l’actualité socio-politique en général et sur l’actualité de la CMA-GKS en particulier. La CMA-GKS est une organisation affiliée à Générations et Peuples Solidaires (GPS). De ce fait, elle adhère pleinement au projet de la fusion des partis et mouvements politiques tel que recommandé par le COC (Comité d’orientation et de coordination, ndlr) et le Président de GPS.

Lire aussi:   La Fondation Kofi Annan se range du côté de l'opposition ivoirienne, Soro Guillaume réagit

La cérémonie d’hommage au Président Guillaume Kigbafori Soro est une activité inscrite dans notre matrice d’actions en vue d’exprimer notre attachement aux valeurs prônées par le leader générationnel. Ces valeurs sont entre autres le pardon et la réconciliation, la justice, l’équité et surtout la constance dans l’action qui font de lui le leader charismatique de la nouvelle génération.

Cette cérémonie ne comporte-elle pas un agenda caché de positionnement des animateurs de la CMA-GKS en vue de la prochaine réorganisation de GPS ?

Je tiens à signifier qu’à la CMA-GKS, la résolution d’organiser une réflexion-rassemblement de grande envergure sur le soroïsme dont le thème : « Guillaume Kigbafori Soro, enjeux théoriques et défis générationnelles à l’aune de la configuration de l’espace politique en Côte d’Ivoire », date de plus de trois mois, avant la question de la fusion.

Cette cérémonie ne comporte pas un agenda caché de la CMA-GKS, qui est au service du seul et unique Guillaume Kigbafori Soro, Président de GPS. A ce sujet, le maillage terrain fait par la CMA-GKS est plus qu’éloquent, avec plus de 2000 Comités locaux citoyens et pour avoir aussi contribué à l’adhésion de milliers de militants suivants les instructions de SEM Guillaume Kigbafori Soro.

Lire aussi:   Présidentielle 2020 : Soro Guillaume éligible selon la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples

Une telle démarche n’est-elle pas contraire à la vision de Guillaume Soro qui, selon ses proches, est contre le culte de la personnalité ? N’est-ce pas là ce que certains soroïstes re prochent au Rhdp que vous voulez faire ?

Pour notre part, cette cérémonie est loin d’être un culte de la personnalité comme certains le pensent, car en Afrique, l’homme a tendance à confondre l’hommage et le culte de la personnalité.

L’heure n’est-elle pas à la remobilisation des troupes plutôt qu’à la célébration de votre leader ?

Réunir 1000 personnes n’est-elle pas une remobilisation ? Réussir un tel événement signifierait qu’un travail a été fait en amont. Pour la CMA-GKS, cette célébration et la remobilisation vont de paire car en prélude à cette cérémonie, tous les présidents de mouvements constituant notre plateforme ont depuis plus d’un mois mis en exergue leur élan de mobilisateurs sur le terrain et au sein des Comités locaux citoyens de GPS.

Lire aussi:   Franklin Nyamsi attaque durement Alain Lobognon : « Il est devenu ministre grâce à la compagnie de Soro »

Quels sont les faits d’armes de Guillaume Soro qui peuvent justifier un tel hommage ?

Les faits d’armes de Guillaume Soro sont inquantifiables. Dans un premier temps, il a refusé la compromission en rendant sa démission du poste de président de l’Assemblée nationale. Ensuite, sa constance dans cette posture malgré toutes les propositions à lui faites, prouve qu’il existe encore des hommes politiques dignes sous les tropiques qui méritent d’être accompagnés dans le combat au service des peuples.

Qui attendez-vous à cette cérémonie d’hommage ?

Bien entendu, nous y attendons les démocrates ivoiriens.

Générations et Peuples Solidaires, mouvement citoyen, appelle à cette réflexion- rassemblement tous les Ivoiriens singulièrement les militants et militantes des mouvements et partis politiques proches de Guillaume Kigbafori Soro.

Générations Nouvelles