Home Politique Bus incendié à Yopougon le 14 septembre 2020 : ce qu’il faut...

Bus incendié à Yopougon le 14 septembre 2020 : ce qu’il faut savoir

Bus incendié à Yopougon le 14 septembre 2020 : ce qu’il faut savoir
Bus incendié à Yopougon le 14 septembre 2020 : ce qu’il faut savoir
Bus de la Sotra saccagé et incendié à Yopougon le 14 septembre 2020, l’analyse de Malan Aka sur ces nouvelles manifestations.

Tôt ce lundi matin, des personnes pour la plupart encagoulées ont brulé un bus de la Société de Transport Abidjan, à Yopougon Sideci-Palais. Ces personnes auraient agi en protestation contre le 3ème mandat de Ouattara.

Tout d’abord, il convient de rappeler que l’Opposition n’a convié à aucune marche. Ce qui vient de se passer ce matin à Yopougon est une action manigancée et téléguidée par une faction politique bien connue de la place (réputée en matière de violence) pour jeter un discrédit sur la lutte que mène l’Opposition contre le 3ème mandat anticonstitutionnel de Ouattara depuis le 06 Août passé.

Lire aussi:   Violences entre communautés à Bouaflé en Côte-d’Ivoire: L’espace litigieux interdit à toute activité

Pour rappel, à l’occasion de la dernière marche pacifique organisée par les femmes de l’Opposition le 21 Aout dernier, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara avait ordonné l’interdiction de toute manifestation sur la voie publique jusqu’au 15 Septembre. Nous sommes bien le 14 Septembre, aujourd’hui.

Il est plus simple de comprendre que ce qui s’est passé ce matin sera un alibi pour le pouvoir en place de prolonger la date de cette « interdiction de manifestation » jusqu’à une date ‘’X’’ au mépris des règles prescrite par les articles 11 et 20 de notre constitution sur la liberté d’expression.

Lire aussi:   Koua Justin: Le régime Ouattara voit la Côte d’Ivoire comme un marché où pour eux ils doivent faire des affaires

Etes-vous maintenant convaincus que cette comédie qui se déroule sous nos yeux ?Malheureusement, tout cela coûtera cher aux ivoiriens à cause de l’appétit démesuré de personnes pour le pouvoir.Dans la vidéo de la scène de la casse, on voit des enfants et des jeunes (aux aspects brigands) qui s’attaquent au bus en y jetant des pierres et des gourdins.

Ce groupuscule de personnes dont on pouvait voir leur intérêt tout particulier contre le Bus alors que la circulation était toujours ouverte aux autres véhicules qui continuaient tranquillement leur chemin.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bouaké, investiture de comité RDR, le ministre Amadou Koné, «Quand ça ne va pas à Bouaké, Alassane Ouattara est triste»

Ivoiriens, Ivoiriennes, restons concentrés sur la lutte. Ne nous vous laissez pas distraire par ces actions politiques antipatriotiques qui sont le fait du dénigrement et de la manipulation. Tout cela n’est que subterfuge.

Source: Yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here