HomePolitique« Boycotter les législatives ne saurait empêcher GPS de porter Soro à...

« Boycotter les législatives ne saurait empêcher GPS de porter Soro à la tête de l’Etat, comme le RDR l’a fait avec Ouattara »

« Boycotter les législatives ne saurait empêcher GPS de porter Soro à la tête de l’Etat, comme le RDR l’a fait avec Ouattara »
« Boycotter les législatives ne saurait empêcher GPS de porter Soro à la tête de l’Etat, comme le RDR l’a fait avec Ouattara »

Dans le contexte actuel, l’opposition dans sa globalité doit rester ferme sur ses revendications et éviter de passer par perte et profit sa lutte de 2020 en accompagnant le Rhdp dans les prochaines élections législatives. Cela vaut encore plus pour Générations et Peuples Solidaires (GPS), le mouvement citoyen présidé par Guillaume Soro.

On le sait, les membres de Générations et Peuples Solidaires (GPS) et tous ceux qui se réclament de son leader font l’objet d’une traque sans merci de la part du pouvoir Rhdp. Ainsi la direction de GPS a été décapitée. Son président est exclu du jeu politique et contraint à l’exil après avoir été ciblé par des poursuites judiciaires fabriquées de toutes pièces. Certains cadres charismatiques du mouvement sont détenus sans jugement, quand d’autres sont en exil parce que visés eux-aussi par une justice aux ordres.

Lire aussi:   « Ouattara a trompé et trahi Houphouët » – Guillaume Soro

ACHARNEMENT CIBLÉ

Mais l’objectif de tout cet acharnement ne doit échapper à personne, particulièrement aux militants et sympathisants de GPS : il s’agit d’isoler et d’éteindre politiquement Guillaume Soro que le pouvoir Rhdp craint sur le terrain politique national pour avoir réussi à mettre en place une structure devenue aussi célèbre et aussi influente aussi bien en Côte d’Ivoire que dans le reste du monde en moins d’un an.

Les clins d’œil de Ouattara à Bédié et à Gbagbo, la libération surprise d’Affi N’Guessan pendant que l’appareil judicaire reste sans concession pour Guillaume Soro et ses proches en prison, visent le même isolement de l’ancien chef du Parlement dont le seul ‘’crime’’ est son refus d’adhérer au Rhdp. Du coup, GPS se retrouve dans la même situation que le RDR en 2000 avec des militants traqués par tous les moyens, leur leader arbitrairement exclu du jeu politique et contraint à l’exil.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Rapt du Novotel, un témoin affirme à la barre: «c'est Yves Lambelin qui a ouvert la porte de sa chambre aux ravisseurs»

L’HISTOIRE SE RÉPÈTE

Autant le fait de boycotter la présidentielle et les législatives de 2000 pour raison d’exclusion d’Alassane Ouattara n’a pas empêché le RDR de conduire son mentor au pouvoir d’Etat, autant boycotter les prochaines élections législatives ne saurait empêcher GPS de continuer son implantation et porter son leader à la tête de l’Etat.

« À vous, adhérents de Générations et Peuples Solidaires (GPS) qui avez payé un si lourd tribut au combat que nous avons engagé ensemble, je vous demande de prendre courage ! Notre mouvement est jeune et en pleine construction, raison supplémentaire pour faire la politique autrement, avec l’innocence de l’idéal nourri depuis des décennies. L’histoire nous enseigne que rien de grand ne s’est accompli facilement.

Lire aussi:   Mamadou Traoré aux Gor et Soroïstes : « c’est parce que le RHDP originel était unis face à Gbagbo qu’il a gagné les élections »

C’est l’ardeur et la persévérance à la tâche qui changent le monde. Toutes les grandes formations politiques, les mouvements de libération, les organisations de lutte, qui ont occasionné la transformation profonde de leur société et de leur pays, ont toutes connu l’épreuve du supplice. Elles s’en sont sorties plus fortes et plus résistantes. Nous sortirons de cette épreuve, plus forts, plus unis, plus résistants, plus solides, plus structurés. Je vous le dis », a assuré Guillaume Soro lors de son récent message de Nouvel An. Les cadres tentés par l’aventure des législatives sous la bannière de GPS savent donc la position de leur leader.

source: afriksoir