Home Politique Blé Goudé : voici ce qui bloque son retour en Côte d’Ivoire

Blé Goudé : voici ce qui bloque son retour en Côte d’Ivoire

Blé Goudé : voici ce qui bloque son retour en Côte d'Ivoire
Blé Goudé : voici ce qui bloque son retour en Côte d'Ivoire

Depuis 2012, Blé Goudé encore une fois ne fêtera pas la fête du nouvel an en Côte d’Ivoire. Pourtant, après des années d’exil au Ghana et des années de procès, il était en droit d’être avec les siens le 1er janvier 2022. Malheureusement, il est toujours bloqué aux Pays-Bas malgré son acquittement définitif par la CPI depuis le 31 mars 2021.

Laurent Gbagbo, son ex-codétenu est rentré au pays le 17 juin. Aussi s’interrogeait -t-il le 14 décembre dans une interview accordée à la Pan African television émettant depuis Accra. »Qu’est-ce ce qui fait que moi je suis en Côte-d’Ivoire et que Blé Goudé soit encore en Europe? »

Le président du COJEP est en attente de son passeport depuis 11 mois, 6 mois avant d’obtenir un rendez-vous et déposer son dossier, se faire identifier et depuis le 6 juillet il attend le document. En Côte-d’Ivoire,trois jours suffisent aux citoyens ordinaires pour en obtenir. Alors pourquoi pour Charles Blé Goudé, cela fait bientôt un an?

Un politologue ivoirien résidant à Lyon en France croit avoir la réponse.  » Le passeport de Blé Goudé répond à un calcul politicien qui fait dire à Laurent Gbagbo qu’on l’a éloigné pour que quelqu’un gouverne tranquillement.

Le régime ivoirien, en envoyant à la CPI, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé éloignait deux redoutables opposants. Et il pensait que c’était pour de longues années. Leur acquittement a été un coup dur pour lui. Donc il fait tout pour retarder au maximum leur retour. Le retour de Gbagbo ne fut pas automatique.

Mais avec plusieurs pressions, il a fini par admettre de le laisser venir. Il ne veut surtout pas avoir à gérer en même temps immédiatement Gbagbo et Blé Goudé dans l’opposition. Donc pour Blé Goudé, il continue de jouer le temps. C’est donc une question de timing en espérant que l’opposant Gbagbo soit vite émoussé.

C’est aussi ce qui explique que les autorités ne lui feront pas bénéficier maintenant de tous les liés à son statut d’ancien président », explique-t-il.

Le mercredi 3 novembre, le gouvernement ivoirien estimait que rien ne bloque la délivrance du document et que c’était une question de procédure. Une procédure, qui, faut-il le rappeler, dure moins d’une semaine pour tous les citoyens ordinaires.

Dr Patrice Saraka ne veut pas entrer dans ce débat. Le Secrétaire Général du COJEP trouve tout simplement triste que le parti ne puisse pas encore fêter le nouvel an avec son président.  » Dans un contexte de réconciliation nationale, il est un peu désolant qu’on viole les dispositions de la Constitution qui veulent qu’aucun national ne soit contraint à l’exil.

Au-delà de la politique, nous avons une communauté de destin qui recommande qu’on fasse la politique sainement. Nous savons que le president Charles Blé Goudé finira par rentrer en Côte-d’Ivoire », dit Dr Saraka joint au téléphone ce dimanche 26 décembre.

Dan Opéli

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here