HomePolitiqueBilly Billy charge les ténors de la politique ivoirienne et se dresse...

Billy Billy charge les ténors de la politique ivoirienne et se dresse contre le troisième mandat

Billy Billy charge les ténors de la politique ivoirienne et se dresse contre le troisième mandat
Billy Billy charge les ténors de la politique ivoirienne et se dresse contre le troisième mandat

Ce lundi 16 novembre, sur les antennes de France 24, le rappeur ivoirien Billy Billy était l’invité de AmobéMévégué, journaliste sur France24 . Cest dans une vidéo conférence que l’artiste a présenté sa nouvelle sortie: « troisièmelettre« . Dans cet opus, l’artiste interpelle la classe politique ivoirienne.

Cependant, connu pour son franc-parler l’enfant de Daloa et de wassakara n’a pas lésiné sur les mots, dans son message à la classe politique ivoirienne. Pour lui, il est temps pour les trois leaders politiques que sont Alassane, Bedié et Gbagbo, de céder la place à une nouvelle génération, car ils ont déjà fait leurs preuves, mais aussi ont été la cause de plusieurs maux en Côte d’Ivoire. Aussi, il a été direct quant à un troisième mandat du président Alassane Ouattara. Il s’oppose radicalement contre la tradition des troisièmes mandats en Afrique et singulièrement en Côte d’Ivoire, qui pour lui, est un « mandat de trop« .

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Pour tenter de faire parler d'eux, ils inventent la mort de Simone Gbagbo

C’est dans un langage clair et net qu’il s’est adressé aux trois ténors de cette frange politique ivoirienne qui depuis des décennies se sont accaparés la scène politique ivoirienne:

« Je m’adresse à nos trois gros leaders. Au président Alassane, le président Bedié, le président GBAGBO. Je pense que c’est le temps de faire un passage de témoins. (…) On dit merci pour ce qu’ils ont pu apporter au pays, mais Moi je pense que en ce moment, à cette nouvelle generation, qu’ils puissent encore apporter. Nous demandons à cette génération que certes elle a travaillé, mais par elle, il y a eu beaucoup beaucoup de morts… il est temps de laisser une génération plus fraîche, plus jeune pour continuer la lutte. (…) je suis contre le troisième mandat. Je suis Claire et net là dessus. Mieux, je suis contre cette génération qui s’accapare le théâtre politique (…). Et c’est ce que je décris dans la troisième lettre, où je dis « on n’a qu’à garer ici«

Lire aussi:   Manifestation contre le 3e mandat de Ouattara : c’est déjà gâté du côté de Port- Bouët

Source: https://m.youtube.com/watch?v=TN3ZLjLz7KQ