Home Politique Bagarre en Afrique du sud : Mariame Traoré règle son compte à...

Bagarre en Afrique du sud : Mariame Traoré règle son compte à ASK, ce qu’elle dit de Tiémoko Assalé

Bagarre en Afrique du sud : Mariame Traoré règle son compte à ASK, ce qu'elle dit de Tiémoko Assalé
Bagarre en Afrique du sud : Mariame Traoré règle son compte à ASK, ce qu'elle dit de Tiémoko Assalé

La députée Mariame Traoré était ce mardi l’invitée de Brice Anoh dans le « Life Talk » sur Life TV. Revenant sur les événements survenus au Parlement Panafricain, Mariame Traoré a finalement répondu au journaliste André Silver Konan, en lui envoyant des piques.

Reçue par Brice Anoh et ses collègues sur le plateau de Life TV ce mardi, la députée de Tingrela Mariame Traoré a parlé sans faux-fuyant. S’agissant de son combat assorti de bagarre au Parlement Panafricain, Mariame Traoré martèle que si c’était à refaire, elle le referait. C’est pour cela justement qu’elle rabat le caquet à André Silver Konan pour dire qu’elle n’a nullement humilié notre pays. « Le journaliste qui a dit que j’ai humilié la Côte d’Ivoire, je peux l’appeler un « journaleux ». Oui, parce que c’est un journaliste de l’opposition peut-être. Parce qu’on ne peut pas prendre un bout de vidéo comme ça, lancer en Côte d’Ivoire et dire que j’ai humilié la Côte d’Ivoire. Non, je suis au Parlement panafricain, ça fait bientôt 7 ans », a signifié Mariame Traoré.

Lire aussi:   Affaire « Ibiêkissê »: le Procureur Adou Richard annonce des poursuites contre Mariam Traoré, député de Tengrela

Si Mariame Traoré dit que son combat était en faveur du respect des textes de l’institution panafricaine, elle s’est montrée redevable à Assalé Tiémoko qui l’a défendue. « C’est pour cela qu’il y a un autre journaliste (Assalé Tiémoko, Ndlr) encore que je salue au passage, qui a vu la vérité, qui a dit un peu ce qui s’est passé réellement à Johannesburg », a poursuivi Mariame Traoré.

Mariame Traoré a aussi regretté que beaucoup de contrevérités et de manipulations pullulent sur les réseaux sociaux. Son ras-le-bol a été encore plus explosif quand elle soutenait que certains journalistes s’appuient sur ces réseaux sociaux justement pour fonder leurs productions. Sur l’actualité, Mariame Traoré a aussi confirmé sa position, exprimée dimanche à Yopougon, qui se trouve favorable au retour au pays de l’ancien Président Laurent Gbagbo.

Lire aussi:   Législatives à Tiassalé : vers un duel épique entre Assalé Tiémoko et Danielle Boni-Claverie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here