HomePolitiqueAtteinte à la sûreté de l’État : six nouveaux gendarmes et policiers...

Atteinte à la sûreté de l’État : six nouveaux gendarmes et policiers transférés à la Maca

Atteinte à la sûreté de l'État : six nouveaux gendarmes et policiers transférés à la Maca
Atteinte à la sûreté de l'État : six nouveaux gendarmes et policiers transférés à la Maca

La saignée continue au sein des forces armées de Côte d’Ivoire. Comme nous l’indiquions la semaine dernière dans l’une de nos publications, les arrestations des personnes soupçonnées d’avoir voulu renverser les Institutions de la République se poursuivent dans le silence, et elles sont certainement loin de prendre fin. Car six nouveaux gendarmes et policiers arrêtés dans le cadre de cette affaire ont été transférés lundi 11 janvier à la prison civile de Yopougon.

Lire aussi:   Des policiers pourchassés et tabassés par des populations à Yaou (Aboisso)


Photo d’archives

Comme leurs frères d’armes, au nombre de onze (11) qui les ont précédés quelques jours plus tôt dans cet univers carcéral, les six nouveaux pensionnaires de la Maca ont tous été enfermés au blindé, dans des cellules réservées aux grands criminels. C’est-à-dire, le Bâtiment C où les conditions de détention, selon des sources, sont extrêmement difficiles. Des sources proches de l’administration pénitentiaire indiquent que parmi les personnes incarcérées, figureraient des officiers supérieurs des forces armées de Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   KKB au conseil de discipline du PDCI, accompagné d’une dizaine de policiers

Qu’est-ce qui n’a donc pas marché au point d’en arriver à vouloir renverser le pouvoir d’Abidjan ? Pourrait-on se poser la question. En attendant donc de démêler l’écheveau, nos investigations se poursuivent.