Home Politique Assoa Adou confond N’Guettia Kouman, VP de Affi « Il est venu...

Assoa Adou confond N’Guettia Kouman, VP de Affi « Il est venu chez moi avec le roi des Koulango pour adhérer au PPA-CI »

Assoa Adou confond N’Guettia Kouman, VP de Affi « Il est venu chez moi avec le roi des Koulango pour adhérer au PPA-CI »
Assoa Adou confond N’Guettia Kouman, VP de Affi « Il est venu chez moi avec le roi des Koulango pour adhérer au PPA-CI »

Assoa Adou, le président du Comité stratégique et politique(CSP) du Parti des peuples africains (PPA-CI) a expliqué, en marge du secrétariat général présidé par Laurent Gbagbo, le lundi 22 novembre 2021, au siège dudit parti à Attoban, ce qui a justifié la nomination de l’ancien député N’Guettia Yao Kouman, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) de Pascal Affi N’Guessan.

« N’guettia Kouman accompagné du roi des Koulango est venu chez moi pour me dire qu’il rejoignait le président Gbagbo au PPA-CI », a affirmé Assoa Adou, alors que les services de Pascal Affi N’Guessan avaient démenti l’adhésion de ce dernier au PPA-CI.

Lire aussi:   Soro Kanigui Mamadou, président du RACI : Un peuple sérieux ne peut pas changer sa Constitution chaque 5 ans

« Pour ce faire, il est allé lui-même remplir ses formalités d’adhésion. Quand j’ai vu l’information de revirement, j’ai donc appelé le roi des Koulango qui l’avait accompagné », a expliqué le président du CSP, en présence d’Emmanuel Ackah Auguste, directeur de cabinet de Laurent Gbagbo et de Hubert Oulaye, le président exécutif du parti.

« On a donc joint N’guettia Kouman qui a promis d’être là ce matin pour démentir l’information qui circule. Mais nous constatons qu’il n’est pas venu. Il nous dit qu’il a un rendez-vous médical », a fait savoir Assoa Adou. En ce qui concerne le directeur Emmanuel Ackah Auguste, il déclare avoir été trompé de bonne foi par Dr M’Boua Honoré, qui avait manifesté sa volonté d’être militant du PPA-CI.

Lire aussi:   “Les prémisses d’une prochaine crise postélectorale sont déjà là”, Mariatou Koné

Source : le courrier quotidien

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here