Home Politique Armistice du 11 novembre 1918: Téné Birahima Ouattara s’adresse aux anciens combattants

Armistice du 11 novembre 1918: Téné Birahima Ouattara s’adresse aux anciens combattants

Armistice du 11 novembre 1918: Téné Birahima Ouattara s'adresse aux anciens combattants
Armistice du 11 novembre 1918: Téné Birahima Ouattara s'adresse aux anciens combattants

La cérémonie commémorative du 103ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, s’est déroulée, ce jeudi 11 novembre 2021, à la Place du Monument aux morts d’Abidjan-Plateau. Escale pour le souvenir, on a pu assister à des moments d’intenses émotions avec des mots bienveillants, empreints d’humilité et de reconnaissance à l’endroit des Anciens Combattants de Côte d’Ivoire.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, M. Téné Birahima Ouattara, qui présidait la cérémonie, n’a pas caché, lui aussi, sa grande émotion en voyant « tous ces braves hommes qui ont lutté pour notre liberté ». Pour sa toute première participation à cet anniversaire de la fin de la Grande Guerre de 14-18, M. Téné Birahima leur a dit : « notre reconnaissance est grande, cette journée est la vôtre. »

Lire aussi:   Un pro-Soro fait des révélations : « N’eut été Bédié, Ouattara n’aurait pas reconduit Soro comme PAN en 2017 »

En réponse aux remerciements du Capitaine à la retraite, Yassoungo Koné, Président de l’Association Fraternelle des Anciens Combattants de Côte d’Ivoire (AFAC-CI), pour son soutien inlassable tout en le sollicitant de transmettre au Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, Chef Suprême des Armées leur infinie gratitude, le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense s’est voulu rassurant : « chers aînés, vous ne serez jamais oubliés. Notre soutien continuera parce que vous le méritez », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Réforme de la commission électorale en Côte-d’Ivoire: Le plaidoyer d’un cadre ivoirien de la diaspora

L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, SEM. Jean-Christophe Belliard, s’est félicité que cette célébration ait pu se tenir cette année, ce qui n’a pas été le cas l’année dernière à cause de la pandémie de la Covid-19. « Il faut saluer cette Côte d’Ivoire qui a su réagir face à la maladie et qui a très bien engagé la riposte avec de très bons résultats ». D’où cette célébration rendue possible quand on sait qu’une nouvelle vague de contamination menace sous d’autres cieux. Il a surtout rappelé ce moment à la fois magnifique et spécial qui rappelle qu’on doit tant aux Anciens Combattants au moment où les deux gerbes de fleurs montent vers le Monument aux Morts. « La belle gerbe de rose blanche portée par le Ministre d’Etat, Ministre de la défense et l’autre gerbe pour la France », a-t-il dit.

Lire aussi:   Présidentielle béninoise : la CEDEAO se félicite du déroulement du scrutin

Pour rappel, sur 181.512 tirailleurs d’Afrique Occidentale et centrale qui ont participé auprès de leurs frères d’armes aux différentes batailles de la première guerre mondiale, la Côte d’Ivoire avait 18.790 mobilisés sur 22.944 recrus ; 3467 seront tués et 763 portés disparus.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here