Home Politique Aristide Bancé: « Comme cette voiture d’Houphouët, dans 100 ans celle d’Ado sera...

Aristide Bancé: « Comme cette voiture d’Houphouët, dans 100 ans celle d’Ado sera aussi aux oubliettes »

Aristide Bancé:
Aristide Bancé: "Comme cette voiture d'Houphouët, dans 100 ans celle d'Ado sera aussi aux oubliettes"

Dans un texte d’une grande profondeur, Aristide Bancé le footballeur international, marque une pause sur une image. Celle de la voiture présidentielle de Félix Houphouët-Boigny, abandonnée dans un garage.

Il y a des années cette voiture était l’objet de tous les regards, nous dit-il, du vivant d’Houphouët alors qu’aujourd’hui, elle n’attire plus personne, parce que le temps a fait son effet. Pour le footballeur donc, seul Dieu est le Président éternel alors que les plus grands hommes, passeront. Il nous le fait savoir à travers cette réflexion parlant à l’âme et à la conscience :

« On dira que la place de cette voiture présidentielle devra être dans un autre lieu que dans un vieux garage abandonné. Soit ! Je regarde ce véhicule d’un autre œil quant à moi. Il y a des années, au vivant du président Houphouët, cette voiture faisait l’objet de convoitise tant il était sous les projecteurs. On lui faisait une horde pour accueillir et saluer le président. 

Lire aussi:   Simone Gbagbo répond à Ouattara: « c’est le déficit de dialogue qui crée les problèmes que nous vivons là »

Mais aujourd’hui, elle croupit dans un garage, enveloppée par la poussière et les toiles d’araignée. Ce véhicule est le symbole de la vanité de la vie. Dieu est le temps, l’omnipotent suprême. Il est le Seul vrai Président, le P.R à l’infini. C’est à Lui la seule gloire éternelle. Dans cent ans, la voiture présidentielle d’Ado sera aussi aux oubliettes, et peut-être que les enfants s’en serviront pour jouer à cache-cache quelque part au bord d’un marigot perdu.

Lire aussi:   « Après le bon Dieu, c’est Alassane Ouattara » (Mariame Traoré)

Le temps nous montre que les objets ont peu de valeur, car curieusement, plus les saisons passent, plus les prix déclinent. La voiture qu’on payait hier à 100 millions et qui était à la mode ne coûte même plus 1 million aujourd’hui, tout comme le téléphone qui nous a pris une fortune alors qu’on peut se l’accaparer maintenant à vil prix. 

La vie n’est qu’un mirage. Ici bas, tout est vanité ! Les rois passent, les châteaux trépassent, les présidents disparaissent, les voitures s’abîment, l’argent se volatilise, L’HOMME PASSE… 

Lire aussi:   Le jour où la sœur de Ouattara Alassane a serré Guillaume Soro dans ses bras (Photo)

Nous devons avoir bien plus que le matériel à nous partager comme valeur. L’amour par exemple ne meurt jamais, il transcende la mort. À Dieu le pouvoir et la gloire éternelle, Lui, le vrai Pr par excellence. »

Un message du footballeur qui invite à la méditation en ce dimanche, jour de culte et de prière pour les chrétiens, au moment où nos frères musulmans sont en jeûne. Un message de portée universelle, qui s’adresse à tout le monde en nous invitant à l’amour et au pardon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here